Gouvernement du Comté du Maine (Jeu Les Royaumes Renaissants - Celsius Online)
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Rbaty [Trahison] 22 février 1462

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hrolf

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 77
Localisation : Laval
Date d'inscription : 22/08/2013

MessageSujet: Rbaty [Trahison] 22 février 1462   Sam 22 Fév - 23:42

Le prévenu a été reconnu coupable de trahison.
Je dévisageais cet homme assis sur la sellette, il comparaissait pour non seulement avoir tenté de se révolter mais pire encore d’avoir incité fortement toute la population lavaloise à le suivre, mobilisant ainsi nuit après nuit moult volontaires qui ne voulant pas le suivre à monter la garde sur les murailles

Prenant la parole je dis.

Mesdames Messieurs, je vais rendre mon verdict, veuillez vous lever.

Messire Rbaty, après avoir entendu toutes les parties :
- Attendu qu’il est prouvé que vous avez tenté de vous révolter et ce à plusieurs reprises contre la mairie de Laval. Que vous fûtes reconnus formellement en cela par la maréchaussée et par de nombreux gardes sur les remparts de la cité de Laval.
- Attendu qu’il est prouvé vous avez incité très fortement le bon peuple de la ville de Laval à se révolter tous les jours en li envoyant un courrier

Je vous déclare coupable et je vous condamne en ce 22 février 1462 à :
- Une amende de 1 écus symbolique vu l’état de votre bourse.
- Une peine de prison de 10 jours dans un de nos cachots froids et humides. Soit la peine maximale prévue dans pareil cas par la charte du juge vu votre état d’Erudit et la gravité de votre cas. Vous aurez ainsi tout le calme et la tranquillité pour méditer sur vos gestes.

Vous avez la possibilité si vous le souhaitez de vous pourvoir en appel auprès de la Cour d’Appel du Royaume entrée Salle Lhise.

/* Hrolf tapa son marteau sur son bureau */

Affaire jugée !

Messire Rbaty, j'espère ne plus jamais vous revoir en ces lieux pour une affaire semblable. Gardez-vous de tout incitation à la révolte.
Le prévenu a été condamné à une peine de prison de 10 jours et � une amende de 1 écu.

Acte d'accusation
Procès à l’encontre de Messire Rbaty

En date du 13/02/1462

Ville des faits : Laval


Monsieur le Juge, Mesdames et Messieurs de la Cour,


Monsieur le Juge, nous Coleen de Colmarker, Procureur en la Justice du Comté du Maine, nous présentons devant vous, pour vous exposer le cas de messire Rbaty.


Messire Rbaty est accusé de trahison, pour s'être révolté devant la Mairie de Laval : dans la nuit du 12 février 1462 au 13 février 1462.

Mais avant cela vous avez incité les Habitants de Laval à se révolter ce qui aggrave encore votre cas.


Messire Rabty, vous êtes mis en accusation.


Vous avez enfreint :

Article 3 : Des crimes et délits


Article 3.4 : Sera poursuivi pour trahison toute personne possédant une résidence en Maine et qui porterait atteinte d'une façon ou d'une autre à la sécurité ou aux intérêts des institutions.



Nous signalons au prévenu avant qu'il ne prenne la parole qu'il peut faire appel à l'assistance d'un avocat qui pourra le représenté et parler à sa place. Le Maine n'ayant point de représentant en son barreau il peut quérir les services des Avocats du Dragon en se rendant soit à leur permanence à la Cour d'Appel Royale , soit directement au siège de l'ordre du Dragon à l'Hôtel Volponne, ou bien encore en contactant leur bâtonnier Maistre Mc de Gaudigny.




Monsieur le Juge, voici les éléments à charge, que nous déposons auprès de Vous :


*Rapport de vision de Laguna :


13/02/1462 04:06 : Une tentative de révolte a eu lieu devant la mairie, et vous avez contribué à la mater. Dans la mêlée, vous avez reconnu Rbaty parmi les assaillants.


*Rapport d’Oceane_KTF


13/02/1462 04:06 : Une tentative de révolte a eu lieu devant la mairie, et vous avez contribué à la mater.


*Courrier que le prévenue à envoyé à Dame Octavie :


Expéditeur : Rbaty
Date d'envoi : 12/02/1462 - 21:06:17
Titre : Lavol
Bonjour

Je paie pour un délit de sale gueule comme vous le savez tous, je n'ai jamais eu leur bénédiction. Ehh oué j'ai été élu sans leur BENEDICTION...
Je signale qu'on m'a ignoré au conseil comtal et que j'ai rien reçu de la part des conseillers.
La propagande c'est fort comme quoi j'ai quitté la ville...Est ce possible? Le jour des résultats. C'est tout simplement une excuse pour faire passer la pillule. Ils étaient préparés la veille pour se révolter si j'avais été maire.

Parait que le mensonge est facile à croire quand il est énorme.. A vous d'en juger...
Pour des mensonges, y sont forts

La vérité dans ce monde perdu...Si on léchouille pas le conseil comtal, on mérite pas d’être maire pour Laval, ni même d'être des lavallois pour eux.

Suis en train de lutter contre tout un conseil comtal et leur propagande...Un mot je me révolterai chaque jour !! Plutot se faire pendre que de sucer le pouce des nobliaux....


*Propos que le prévenue à tenue en place public de Laval :


Rbaty brigand ou pas....Rassurez vous !!
Je me révolterai chaque jour à partir de ce Mercredi. Comme ça c'est clair !!
Chaque jour j'enverrai des courriers pour inciter à la révolte. Je risque la pendaison..? je préfère ça que de léchouiller le conseil comtal.
Karyaan oublie de parler du copinage qui fait marcher le Maine dans son torchon et qui explique pourquoi les votes des lavallois ne valent rien. La quenelle !! Personne pour porter plainte ?

Marché pourri, révolte chaque jour. On va la faire à l'ancienne.
Welcome à Laval !!


*Lettre que le prévenue à envoyé aux Levallois :


Expéditeur : Rbaty
Date d'envoi : 12/02/1462 - 05:53:42
Titre : Révoltons nous contre ce syteme !

Bonjour

Malgré la confiance et le vote des Lavallois pour moi, ça n’était pas suffisant pour notre cher conseil comtal . Les lavallois qui n'avaient pas voté pour moi avec l'accord du conseil comtal, se sont révoltés cette nuit. En gros vos votes ne valent rien face au copinage qui règne dans le Maine. Ils veulent un maire qui se plie à leurs directives plutôt que moi en qui vous aviez eu confiance.

Je vous invite donc cher lavallois à vous joindre à moi car le combat pour libérer notre ville des mains qui manipulent Laval, vient de commencer.
Pour notre libération et pour faire savoir au Maine qui sont les vrais lavallois, il faut se révolter cette nuit tous ensemble.
Oublier vos échoppes et vos champs, tous unis en ce jour. Révoltons nous.

Vous qui aviez confiance en moi, pourrons changer Laval.
Laval nous revient, prenons ce qui nous appartient

"Pour se révolter : Mairie > Désobéissance> se révolter."

Rbaty en mode Cheguevara








Nous appellerons à la barre comme témoin de l’accusation :

Laguna , Oceane_KTF



J'en ai fini Monsieur le juge, la parole est à l'accusé!


Nous vous écoutons Messire.

Première plaidoirie de la défense
Monsieur le juge,

Si je me suis révolté, c'est pour recuperer mon siège qu'on m'a pris sans me prévenir. Faudrait déjà coller un procès à ceux qui se sont révoltés avant moi. Mais j'imagine que vous étiez aussi avec eux, pas vrai m'sieur l'juge ?
Vous aviez décidé entre potes qui mérite d’être maire ou pas car vous vous croyez avoir accès à la lumière divine. Il se trouve que j'ai décidé aussi avec moi même qui mérite ou pas de poser son derche à Laval.

Tant que je verrai Esqui au poste de maire, yaura le bazar au marché.
Si le prochain maire de Laval léchouille trop à mon gout le conseil comtal, yaura toujours le bazar au marché sans parler de révoltes.
Tant qu'il yaura des impôts à Laval et des loys pour interdire un marché libre, le bazar nous attend.

Enfin il est conseillé d’être clément si vous voulez pas que les lavalois aillent chercher ailleurs car si ça arrive, ce sera entièrement votre faute et non pas la mienne !!


Réquisitoire de l'accusation
Le procureur se leva et prit la parole sur les indications de son confère le juge, les témoins de la défense ne s‘étant encore pas présenté.

Monsieur juge, le sieur Rbaty se moque du monde. Il n’a fait que se révolter tous les soirs depuis le début de cette histoire. Ce qui aggrave encore son cas. Hier encore il s’est amusé à cela, ce qui oblige le Comté à mobiliser les gens et à les faires sortir de leur demeure la nuit au lieu de rester en famille. Il dit aimer sa ville, mais il fait tout pour la mettre en danger et pour déstabiliser cette dernière. Il affiche des incitations à la révolte dans l’annonce de sa taverne.
Il n’a aucun respect pour les habitants de sa ville. Il se moque du monde et met une mauvaise ambiance, tentant de remonter les gens les uns contre les autres.
Même la il menace la cour dans ses propos. Mais ou va-t-on? Nous aurons vraiment tout vu de la part de cet homme.

Il est intolérable de se dire défenseur de sa ville et d’agir de la sorte.


Compte tenu de la gravité des actes, nous Coleen de Colmarker, procureur du Maine, demandons une peine maximale de 10 jours de prison à l'encontre du sieur Rbaty. Nous espérons que le prévenu réfléchira à ses actes derrière les barreaux. On ne plaisante pas avec la justice Mainoise que cela soit su.

Messire juge je vous remercie de votre attention.

Dernière plaidoirie de la défense
La personne intéressée ne s'est pas manifestée.

La défense a appelé Ambree à la barre

La défense a appelé Yom_des_bois à la barre

L'accusation a appelé Laguna à la barre
Voici son témoignage :
Que dire, je faisait ma garde comme chaque soir en tant que chef maréchal et dans le troupeau de révoltant j'ai remarqué Rbaty, mais tout ceci est déjà dis.

L'accusation a appelé Oceane_KTF à la barre
Voici son témoignage :
Oceane avait été appelé à témoigner. Elle entra donc dans la salle du tribunal, salua les personnes présentes et avança jusqu'à la barre.

Monsieur le Juge, Monsieur le Procureur, Mesdames et Messieurs de la Cour,

Ayant reçu un courrier de messire Rbaty enjoignant les lavalois à se révolter contre la mairie, j'ai décidé de me porter volontaire afin de défendre celle-ci contre toute révolte.
Je me suis donc retrouvée sur les remparts avec d'autres personnes.

Durant la nuit de garde, lors d'une de mes rondes, j'ai aperçu le prévenu en train d'essayer d'enfoncer la porte de notre mairie. N'écoutant que mon courage, je me suis alors précipitée afin d'éviter que ce malandrin n'arrive à ses fins. Lors de ce combat, j'ai bien vu son visage et je peux formellement l'identifier. Il s'agissait bien de messire Rbaty, qui était en train d'essayer de prendre d'assaut la mairie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rbaty [Trahison] 22 février 1462
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première vraie partie [JEUDI 18 FÉVRIER]
» Un trahison qui n'a jamais éxister
» Prochaine édition de Survilliers : 11 février 2012
» [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]
» Trahison : extrait en exclusivité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Palais des Comtes du Maine :: Cour de Justice :: Trahison :: P-T-
Sauter vers: