Gouvernement du Comté du Maine (Jeu Les Royaumes Renaissants - Celsius Online)
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Du code d'éthique de l'Armée Mainoise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Passion



Nombre de messages : 768
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Du code d'éthique de l'Armée Mainoise   Dim 3 Fév - 12:53

Du code d'éthique de l'Armée Mainoise

Préambule

Parce que l'Armée Mainoise est à l'avant garde de la civilité militaire de tout le royaume de France,

Parce qu'elle est fière, grande, et noble, comme loyale envers ses vassaux, ses officiers, son Roy et le Très Haut,

Parce que la guerre menée contre son frère aristotélicien n'est pas
celle menée contre l'hérétique, tel qu'elle se pratiquait généralement
avant que le royaume ne soit aristotélisé,

Parce qu'en lumière de la guerre contre la Bretagne de 1455, il a
été démontré que l'armée mainoise a gardé la tête haute parce qu'elle
avait le soutien du Très Haut,


Parce qu'il a alors été démontré que c'est parce qu'elle agissait
avec civisme, aristotélisme, et bonté qu'elle a gardé les faveurs du
Très Haut, limitant ses pertes, et gardant le territoire mainois intact
(en plus de la qualité de l'état major, bien sûr)


Et parce que telle en est la volonté de son chef des armées,


Elle s'est doté d'un code d'éthique, dont elle espère voir les valeurs partagées dans chacune des armées du Royaumes.


De l'application du code d'éthique:


Le présent code d'éthique est en vigueur en tout moment,
particulièrement lors de conflit entre deux régions aristotéliciennes.
Si des combats devaient se tenir contre des hérétiques, il est évident
que les parties du présent code portant sur le respect de l'adversaire
deviendraient caduques.


Article 1



Tout ordre se devra de respecter, en soi, le dogme aristotélicien.

Ainsi:

-aucune attaque ne sera appellée les dimanches, jour du seigneur,
ou par moment de Trève. Les Jours de prière sont sacrés, et nulle cause
ne saurait être plus grande que celle du Très Haut. Sauf la défense de
sa vie, bien entendu.

-les civils seront toujours tenus à l'écart des conflits, il n'y
aura pas de pillage, de brigandage, ou de mise à sac des villes prises
à l'ennemi par les soldats mainois. Il n'y a aucune raison pour prendre
en otage une population qui n'a souvent rien à voir avec les conflits
eux-même, sauf en cas d'hérésie.

-plutôt que de mettre à mort, les mainois se contenteront d'amener
à incapacité (utiliser le terme ig exact) leurs adversaires.
Quoiqu'adversaires, ils sont frères, et le niveau de violence employé
contre un hérétique ne devrait pas être le même que contre son frère.

Article 2


Le soldat mainois est un homme libre


Ainsi:

-Il a choisi librement d'offrir sa loyauté à son état major et doit respecter ces règles.

-Il a choisi librement de devenir vassal du Roy, et doit respecter les ordres royaux.

-Il a choisi librement d'agir en fonction de la vertu
aristotélicienne, et ne devra donc pas être trainé en cour martiale
pour avoir choisi de suivre ces principes d'éthique.


Article 3



L'armée mainoise a raison d'être la plus fière du Royaume.


Car:

-Le soldat mainois se contente de ne boire qu'avant l'ordre de
mission, et jamais dans les tavernes en territoire ennemi. Il essaie de
le faire avec son aumonier, et si, pas de pot, il ne répond pas à
l'appel, il trinque au moins à sa santé. Le soldat mainois sait comment
se conduire, et il est l'exemple pour tout le royaume de France. S'il
se rend en taverne en territoire ennemi, le soldat mainois est
susceptible de se faire prendre par l'ennemi sans que l'Armée mainoise
ne le défende, pour les raisons énoncées.

-Il rend honneur aux conjoint-es laissées à la maison, et garde le
rang, même en mission à l'étranger. Il ne saurait pratiquer le
métissage avec les ennemis du Maine.

-Tant qu'il porte l'uniforme, il est droit, fier et noble comme l'est son comté.


Article 4



Le présent code concerne l'armée mainoise.

Ainsi:

-Le soldat choisit sa confession personnelle.

-Il est fortement suggéré qu'il soit baptisé de l'église aristotélicienne.

-Il agira en vertu du présent code, peu importe sa confession personnelle.


Le vingt neuf juin de l'an de grâce quatorze cent cinquante cinq

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Du code d'éthique de l'Armée Mainoise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Du code d'éthique de l'Armée Mainoise
» Code d'éthique des DG
» Code d'éthique des modérateurs
» Mon Armée Peaux-Vertes!
» Liste d'armée gobelines en 750 points

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Palais des Comtes du Maine :: Archives Générales :: Bureau de la greffière-
Sauter vers: