Gouvernement du Comté du Maine (Jeu Les Royaumes Renaissants - Celsius Online)
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Annonces Comtales & Autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage
Karyaan

avatar

Nombre de messages : 2620
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Sam 3 Mai - 17:17

Citation :


Par la Grâce Intime de Sa Majesté Royale, Jean III
En ce jour Saturnin, cinquante et quatrième du cycle printanier,
D'une plume de circaète trempée de certitude
Nous, Karyaan le Verdier Lómàlas, Comtesse élue du Maine, annonçons,

A vous, Mainoises et Mainois,
Ainsi qu'à tous les voyageurs d'ici ou d'ailleurs,
A ceux qui liront ou se feront lire


    Qu'il soit su que les frontières du Maine sont et resteront ouvertes, cependant, nous nous réservons le droit de filtrer les arrivées et les étrangers qui foulent les terres du Roy.

    Ainsi, qu'il soit su que toutes les personnes connues et reconnues comme appartenant à un groupuscule référencé comme dangereux par la Connétablie de France, seront automatiquement mises en procès pour appartenance à ces même groupes.
    Il reviendra aux accusés de prouver qu'ils ne font pas partis de ces engeances.
    Nous rappelons, à toutes fins utiles, que tout voyageur est responsable de sa feuille de route et de ses accointance avec les personnes avec qui il voyage en groupe ou en lance.

Que cela soit dit !
Que cela soit su !


Rédigé et signé au Palais des Comtes du Maine,
Le troisième jour du mois de mai de l'an mil quatre cent soixante deux sous le règne de Sa Majesté Jean III.



Comtesse du Maine.

--

Citation :


Par la Grâce Intime de Sa Majesté Royale, Jean III
En ce jour Saturnin, cinquante et quatrième du cycle printanier,
D'une plume de circaète trempée de colère
Nous, Karyaan le Verdier Lómàlas, Comtesse élue du Maine, dénonçons,

A vous, Mainoises et Mainois,
A ceux qui liront ou se feront lire


    les agissements de plus en plus limite de monsieur Rookie.

    En effet, en fin de journée du deux mai, lors d'un transfert, ce monsieur a subtilisé quatre pierres taillées appartenant au Comté, pour la création de pans de murailles.
    Pour en faire quoi ? Il est le seul à le savoir.
    Après échange de courrier, ce monsieur refuse de les rendre sans condition, à savoir, en acheter une.
    Pourquoi en subtiliser quatre s'il ne voulait en garder qu'une au final ? Si ce n'est pour jouer avec le Comté et lui faire perdre du temps ?

    Il est à savoir et comprendre que faire des pierres de taille n'est pas anodin pour le Comté.
    En effet, l'économie de la province est en suspend car elle est tournée entièrement à l'érection de ces pans de muraille au Mans, afin de pouvoir le faire ensuite à Laval et Mayenne, suivant la volonté de Sa Majesté.
    De par cet effort, le Maine ne peut plus vendre sa ressource première, à savoir, le minerais.
    Pour éviter de trop amputer les finances, certains se sont portés volontaires pour tailler de la pierre bénévolement, jour après jour, nuit après nuit, sans salaire, sans exonération d'impôt sur leur échoppe.
    Ils donnent donc de leur temps et de leurs écus pour aider la province.

    Et voilà un homme, qui, parce qu'il est un nanti, se permet de jouer avec cet effort. Sans aucun respect et avec un profond mépris.
    Alors oui, quatre pierres de taille ce n'est au final pas grand chose, quand on sait qu'il en faut sept pour ériger un pan de muraille. Mais c'est surtout l'acte qui est inacceptable.

    Après échange de courrier, rien y fait.
    Alors soit.
    Ayant vraiment d'autres priorités que de nous battre avec un homme prouvant une nouvelle fois son total irrespect envers la province et sa municipalité, nous annonçons que
    - procès sera lancé
    - qu'il est également exclus de l'université en tant que professeur
    - et que la ville de Laval devra rembourser ces pierres de taille à la valeur que cet homme les considère.
    A savoir dix huit écus l'unité.
    Soit soixante douze écus qui se rajouteront sur le montant du prochain impôt comtal.

    Il ne sera pas dit qu'on peut s'amuser avec le Comté et tenter de le faire chanter sans risque ni conséquences.

Que cela soit dit !
Que cela soit su !


Rédigé et signé au Palais des Comtes du Maine,
Le troisième jour du mois de mai de l'an mil quatre cent soixante deux sous le règne de Sa Majesté Jean III.



Comtesse du Maine.

_________________

"La parole est l'arme du faible, l'épée l'arme du sot, j'ai choisi d'être faible et de m'entourer de sots."
"L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit." [Aristote]
Je suis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karyaan

avatar

Nombre de messages : 2620
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Dim 4 Mai - 15:59

Citation :


Par la Grâce Intime de Sa Majesté Royale, Jean III
En ce jour Dominical, cinquante cinquième du cycle printanier,
D'une plume de circaète trempée de colère
Nous, Karyaan le Verdier Lómàlas, Comtesse élue du Maine, annonçons,

A vous, Mainoises et Mainois,
A ceux qui liront ou se feront lire


    Que suite aux agissements de monsieur Rookie, des choix ont été fait, des choix ont été décidé.
    Trois pierres ont été rendu, la quatrième, a été vendu à seize écus à l'intéressé.
    Prix minimum, alors que ce produit est fruit d'un travail bénévole et acharné pour le Maine et sa défense.

    Parce qu'il l'exigeait, parce qu'il en a fait chantage à la province du Maine.

    Parce que certains ont considéré que c'était mieux de céder, alors nous n'irons pas contre ce choix.
    Cependant, qu'il soit su que malgré tout, procès sera lancé et exclusion de l'université sera maintenue jusqu'à rendu du jugement.

    Parce qu'il ne sera pas dit qu'on puisse faire chanter le Maine et exiger de lui tout et n'importe quoi au détriment de sa sécurité.

Que cela soit dit !
Que cela soit su !


Rédigé et signé au Palais des Comtes du Maine,
Le quatrième jour du mois de mai de l'an mil quatre cent soixante deux sous le règne de Sa Majesté Jean III.



Comtesse du Maine.

_________________

"La parole est l'arme du faible, l'épée l'arme du sot, j'ai choisi d'être faible et de m'entourer de sots."
"L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit." [Aristote]
Je suis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rookie

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 44
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Dim 4 Mai - 18:14

euh rectification à vos dires je n'ai fait chanter personne.
après si le comté était un tant soit peu sérieux, ces échanges seraient sécurisés et je n'aurai pas pu au hasard de mon passage acheter ces pierres, vous déformez mes dires, cela vous arrange.
je pense donc que j'agirai autrement la prochaine fois.....


Dernière édition par Rookie le Dim 4 Mai - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rookie

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 44
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Dim 4 Mai - 18:17

lol je découvre l'annonce précédente, quel accumulation de mensonges ..... mais bon je ne suis pas surpris.
grandissez et apprenez, vous avez des charges et des devoirs, prenez en conscience !!!!!


Dernière édition par Rookie le Dim 4 Mai - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karyaan

avatar

Nombre de messages : 2620
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Dim 4 Mai - 18:25

Monsieur, cessez où je vous fais bannir de ce lieu

_________________

"La parole est l'arme du faible, l'épée l'arme du sot, j'ai choisi d'être faible et de m'entourer de sots."
"L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit." [Aristote]
Je suis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karyaan

avatar

Nombre de messages : 2620
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Mar 6 Mai - 13:50

Citation :


Nous, Karyaan le Verdier Lómàlas, Comtesse élue du Maine, annonçons,

A vous, Mainoises et Mainois,
A ceux qui liront ou se feront lire


    Nous, Régnante élue et reconnue du Maine, nous ne souhaitons pas tendre à nouveau une main dans laquelle certains s'amusent à y cracher sans vergogne.
    Parce que depuis le début de ce mandat, certains membres de la liste CHOPE s'imaginent qu'ils peuvent tout se permettre, à commencer par manquer de respect ouvertement à la régnante du Maine. Mais également, à sortir de leur devoir de réserve et à calomnier le conseil et ses choix hors des murs des locaux du conseil comtal.

    Parce que j'ai été trop conciliante, révoquant une fois pour manquement et insulte, j'ai redonné une chance, j'ai tendu une main, et on me la mord sans aucune mesure.
    Parce que trop c'est trop, et qu'à force de tirer sur la corde, elle fini tout simplement par lâcher.

    C'est pourquoi, en vertu de l'article 3.1 de l'Article 3 de la Charte du Conseil Comtal ci dessous:

    Citation :
  • Article 3 : Des prises de sanction à l'égard des conseillers

    Toute faute commise par un conseiller pourra être sanctionnée de manière :
    • Article 3.1 : Administrative, par ses pairs ou par le Comte, pour les fautes relevant de l’exécution de sa charge.

  • Nous, Karyaan le Verdier Lómàlas, Comtesse élue du Maine, excluons des locaux du conseil comtal, monsieur Aure de Rubis, et ce, pour une durée de dix jours. Nous considérons qu'il a, et ce, dès les premiers jours du mandat, eu une attitude des plus irrespectueuses envers nous. Qu'à plusieurs reprises, il a fallu repasser derrière son travail. Et que tout dernièrement, un de ses manquements auraient pu coûter des milliers d'écus au Comté, si notre Bailli n'avait pas fait preuve de vigilance.

    Citation :
  • Article 5 : Du devoir de présence et de participation
    • Article 5.6 : Tout conseiller comtal n'assumant pas les responsabilités de sa charge, posant des problèmes au sein du Conseil, pourra se voir imposer sa démission à l'issue d'un vote à la majorité des 3/4 (auquel il ne pourra prendre part). Le vote, d'une durée maximale de 4 jours, pourra être initié par le comte ou par un Conseiller comtal. Si la majorité ainsi exprimée confirme la volonté de voir le conseiller démissionner, ce dernier devra s'exécuter dans les 48h suivant le résultat du vote, sous peine de poursuites pour trahison devant la cour de justice du Maine.

  • Parce que là, il y en a clairement marre.
    Parce que là, cela prend des proportions iniques et totalement disproportionnées.
    Parce qu'il est tout à fait inacceptable qu'un conseiller se croit au dessus de tout sous prétexte qu'il a accointance avec untel ou qu'il ait charge royale.
    Des limites ont été dépassé à plusieurs reprises et dans des lieux différents, notre patience est à bout.

    Nous ne proposerons pas la démission de quelque manière que se soit. Parce que trop de fois nous avons donné une chance de se calmer.
    Sanction est prise et devra être assumée.
    Après des dizaines et des dizaines d'avertissements, l'exclusion pure et simple est donc la seule option qu'on ne nous laisse pas le choix de prendre.

    Nous rappelons à monsieur Aure de Rubis, à toutes fins utiles ceci:

    Citation :
  • Article 2 : Des droits et des devoirs des Conseillers
    • Article 2.3 : Tout conseiller est tenu au secret et au droit de réserve concernant les débats du conseil, même lorsqu'ils ne siègent plus au conseil.

  • Nous espérons grandement que ces dix jours calmeront les ardeurs de ce monsieur et qu'il évitera de nous pousser à ces extrêmes que nous n'hésiterons pas à prendre si esclandres venaient à se reproduire.
    Dix jours pour lui permettre de rappeler qu'un conseil comtal n'est pas une lice, ni un lieu où on peut tout se permettre.
    Dix jours pour lui faire comprendre que quand je dis stop, c'est stop.
    Si au bout de ces dix jours, à son retour au conseil, son attitude n'a pas évolué, alors nous lui offrirons dix jours supplémentaires assortie d'une sanction pénale, afin de lui faire comprendre qu'on ne manque pas de respect à un feudataire.

    Je suis lasse d'être conciliante, ça sera la dernière fois que je fais preuve de patience et que je ne sanctionne pas pénalement.
    J'espère que monsieur Aure de Rubis saisira cette chance et qu'il cessera ses élans de rébellion inutiles et nuisibles.

Que cela soit dit !
Que cela soit su !


Rédigé et signé au Palais des Comtes du Maine,
Le sixième jour du mois de mai de l'an mil quatre cent soixante deux sous le règne de Sa Majesté Jean III.



Comtesse du Maine.

_________________

"La parole est l'arme du faible, l'épée l'arme du sot, j'ai choisi d'être faible et de m'entourer de sots."
"L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit." [Aristote]
Je suis...


Dernière édition par Karyaan le Dim 11 Mai - 8:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karyaan

avatar

Nombre de messages : 2620
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Dim 11 Mai - 8:01

Citation :


Nous, Karyaan le Verdier Lómàlas, Comtesse élue du Maine, annonçons,

A vous, Mainoises et Mainois,
A ceux qui liront ou se feront lire


    Le Bilan de la mi-mandat

    De la Régnante du Maine

    Citation :
    Il m'est assez difficile ce jour de prendre plume pour faire le bilan de ce que je considère comme étant le pire mandat que j'ai pu accomplir depuis que je suis rentrée en politique.
    J'avais conscience, quand j'ai accepté de reformer une liste que ce n'était pas comme pour les autres mandats, pour proposer un changement, tenter de créer quelque chose, non, cette fois-ci, je l'ai fait pour protéger la province. Du moins, à mes yeux. La protéger de personnes voulant soit disant s'investir, mais ne cherchant au final qu'une chose, à régler leur compte et à se faire valoir ici ou là par pure ambition.
    Je sentais que ce mandat serait humainement une catastrophe, difficile au niveau relationnel, compliqué dans la gestion interne et les rapports entre les différents partis. Mais jamais, jamais je ne me serais attendue à de tels débordements.
    Gérer une province est une chose extrêmement compliqué, car en tant que régnant, in gratibus, nous n'avons réellement aucun pouvoir si ce n'est de nommer ou de révoquer. Nous n'avons donc pas le choix de dépendre entièrement de la motivation et la volonté des uns et des autres. Pas le choix de dépendre de leur présence, de leur réactivité, de leur dynamisme.
    Depuis la campagne électorale, j'ai senti que tout ça, je ne pourrais pas y compter, mais jamais je n'aurai cru que non seulement, certains ne seraient pas présents et actifs, mais qu'en prime, d'autres fassent tout pour saborder tout ce qui tentera de s'accomplir.
    S'échinant à freiner et à provoquer.

    Ma patience n'est plus celle de mes premiers mandats. Parce que je suis humaine et qu'à force des prendre des coups, je ne le nie pas, je suis devenue une vraie carne.
    Des limites ont été dépassé, des abus ont été clairement posé.

    De ce bilan de mi-mandat, j'en retire deux exclusions du conseil, dont une qui a débouché sur une démission pure et simple.
    Monsieur Balt comprenant enfin qu'il n'avait pas sa place en tant que conseiller comtal, il a cédé son poste à Monseigneur Oldtimer.
    Monseigneur ayant fait son entrée le 4 mai de ce mois, pour signer la charte du conseil et depuis, plus rien. Aucune apparition au sein du conseil, et ce, depuis sept jours. Rien.

    A nouveau, nous lui rappelons nos lois.
    A nouveau, fort est de constater que bon nombre ne comprennent pas ce que cela implique que de faire parti d'une liste comtale. Ce que cela implique que d'avoir été élu par le peuple et d'avoir des responsabilités.
    Aussi, nous laissons jusqu'à mercredi quatorze mai à Monseigneur pour faire son devoir de présence et de participation. Dans le cas contraire, nous n'aurons d'autre choix d'à nouveau sévir.

    Croyez le ou non, c'est extrêmement usant de devoir en arriver là.
    Nous pourrions laisser couler, nous pourrons ne pas nous familiariser de tant de défection de la part de ces personnes qui se sont engagées auprès du peuple. Mais comment faire respecter nos lois, si déjà, de base, nous sommes laxistes envers les élus du peuple ?
    Comment garder la motivation de ceux qui sont là et travaillent d'arrache pieds, si on laisse les autres ne rien faire sans conséquence ?

    Mon rôle en tant que comtesse du Maine est de trouver ce juste milieu et il n'est pas simple pour ce mandat ci, car clairement, les membres de la liste CHOPE sont particulièrement démissionnaires, je m'en foutiste, en total décalage.
    Jamais je n'ai été confronté à un tel ensemble de "fantômes", de provocateurs. Et plus les jours avancent, plus cela me conforte dans ce choix que j'ai fait de me représenter. Car je n'ose imaginer ce que cela aurait été s'ils avaient du gérer le Comté.

    D'ici vingt cinq jours, un nouveau conseil comtal sera en place.
    Pour l'amour du Maine et le respect de son peuple, je vous en prie, prenez bien conscience de ce que cela implique que de vous proposer sur une liste comtale. Du temps que cela prends, de l'implication que cela impose. Les manquements sont graves pour la province. Et encore plus en ces temps troublés où la lie du Royaume tourne, tels des vautours, autour du Domaine Royal.
    N'hésitez pas à vous impliquez pour le Maine, mais faites le avec cœur, et pas pour remplir les trous dans une liste qui a du mal à se monter.

    Parce que le Maine vaut bien mieux que l'image que nous donnons en ce moment.
    Parce que le Maine est grand, de par son peuple qui est puissant, fier et droit.

    Mue chaque jour pour vous servir au plus fort de mes convictions et valeurs.
    Que le Très Haut veille sur vous et nous guide tous vers ce qu'il y a de meilleur.

    Le pôle Diplomatique:

    Citation :
    BILAN DE LA CHANCELLERIE

    Bilan de mi-mandat  



    Nomination  :

    La Chancellerie du Maine a accueilli Sa Grandeur Vittoria en tant que Vice-Chancelière et Ambassadrice pour la Zone Est incluant les  Duchés du Bourbonnais-Auvergne, de Bourgogne et du Lyonnais-Dauphiné

    Résumé de son rapport :
    Citation :

    Duché de Bourgogne

    En date du 15 mars 1462, un nouveau conseil ducal bourguignon est en place et a nommé Azharr de Montestier pour gérer la province.

    Dans la nuit du 31 mars au 1er avril 1462, un groupe de 38 fatum ont attaqué la ville de Tonnerre. Néanmoins la défense de cette dernière a tenu et a repoussé les brigands tristement célèbres !



    Duché du Bourbonnais-Auvergne

    Le 27 mars 1462, le nouveau conseil a reconnu Goddefroy de Silly pour gérer la province

    Duché du Lyonnais-Dauphiné :

    Après réflexion, négociation et deux jours de scrutin, les conseillers ducaux ont reconnu Sa Grâce Helsinki pour la gestion du Duché du Lyonnais-Dauphiné.


    La Zone Sud (Comté du Languedoc, comté de Toulouse, comté d'Armagnac & Comminges, comté du Béarn) est gérée par son Excellence Laguna.

    Résumé de son rapport :

    Citation :
    comté d'Armagnac & Commingues

    Entente militaire signée entre l'Armagnac & Comminges et le Béarn.

    Rupture diplomatique entre l'Armagnac & Comminges et la Bourgogne

    Armée envoyée à Tarbes le 6 mars afin d'éviter une guerre civile entre Tarbes et le pouvoir comtal béarnais.

    État de guerre déclaré le 13 mars.

    l'armée Royal se joint à l'Armagnac & Comminges.

    Victoire de l'armée Royal et de l'Armagnac & Comminges le 28 mars.


    Comté de Toulouse :

    Dame Asphodelle Di Césarini. [IG : Asphodelle] devient chancelière du comté de Toulouse pour 20 jours le 7 mars.

    Le 1er mars 1462, Son Altesse Royale Charlemagne de Castelmaure-Frayner, en sa qualité de Grand Chambellan de France ,a officiellement reconnu le Comte de Toulouse, en la personne de Messire Ouranos.


    Comté du Béarn  :

    Entente militaire signée entre l'Armagnac & Comminges et le Béarn.

    Le Béarn devient indépendant et donc le vicomté du Béarn le 14 mars.

    Dona Azilize d'Herbauge a été désignée comme Régente jusqu'aux prochaines élections.

    Dame Melian de Ventoux retrouve sa charge de Chancelière le 2 avril.

    Zone Centre

    (Duché du Berry, comté du Limousin et de la Marche, comté du Périgord-Angoumois, duché de Touraine) en attente d'un diplomate (actuellement assumée par la Chancelière Meltreize)

    Domaine Royal

    Son Excellence Meltreize de Neuville
    (Duché d'Alençon, de Champagne, de Normandie et d'Orléans)

    * Les Zones Nord et Ouest sont en attente d'un Diplomate.
    (actuellement assumées par la Chancelière Meltreize)

    - Poste à pourvoir : « Intendant diplomatique »  :

    Visite :

    Nous avons reçu la visite de l'envoyé de Guyenne SE Hélie avec qui nous avons abordé le sujet du Traité de Coopération Judiciaire entre le DR et la Guyenne. Nous avançons sereinement sur un dernier  point important à éclairer avant signature dudit Traité


    DIPLOMATIE


    - Le traité de coopération judiciaire : entre le DR et le duché du Lyonnais Dauphiné a été signé par Sa Grandeur Vittoria Farnezze de Nivellus de Sparte, Il ne manque plus que la signature du Lyonnais- Dauphiné, qui avant requiert une dernière précision.

    - du traité de Coopération judiciaire avec la Touraine :  En cours

    Charte de Coopération Ordre Royaux/DR :  

    A la de Sa Grandeur Karyaan cette charte datant de 1458 est soumise au Salon des Diplomates pour révision. En cours.

    Le pôle Défense du Territoire:

    Citation :

       BILAN DE MI MANDAT


    Citation :
    Prévôté et Maréchaussée et Douanes:
    *Mise en place des feuilles de route
    *Mis en place de la salle de planning
    *Mise en place des plannings
    *Recrutement de 3 nouveaux maréchaux
    *Recrutement de 2 Douaniers
    *Nomination des nouveaux dont un chef douanier
    *Nettoyage des Locaux
    *Refonte des locaux
    *Demande de mise en place de nouveau rapport Maréchaussée
    *Recensement des actifs et des personnes qui ne sont plus présentes.
    *Campagne de recrutement
    *Paye des maréchaux
    *Rapport des Douanes (mis de partout)
    *Courrier envoyés aux douaniers plus actif après bilan de leur situation
    *Courrier envoyés aux sergents de police
    *Ouverture d’un bureau de liaison Pôle défense/Maire
    *Remise en place de la lettre des douaniers qui ne se faisait plus
    Citation :
    Défense Civile
    *Préparation de la lettre de la DC
    *mise en place des bureaux de la DC
    *Envoie des courriers avec Poppa pour la DC à toutes les villes.
    *Ouverture du bureau de recrutement de la DC en gargote
    *Mis à jour des membres DC
    *Organisation des lances pour contrer l’alerte Fatum
    *Ordre donné à tous les gens en lances
    *Tenue a jour des registres lances au conseil
    *Ouverture des bureaux de la DC pour les volontaires.
    Citation :
    Toujours en cours:
    *continuer la ré-organisation de la douane et de la prévôté qui en ont bien besoin
    *Continuer à organiser et mettre en place la DC de façon pérenne
    *Remettre des listes à jours de vilains pas beau


    Citation :
    Remerciements:
    A poppa pour son aide ainsi qu'à celle de Meltreize.
    Un grand merci aux défenseurs qui font leur possible et qui défendent avec bravoure et sans faillir depuis quelques temps. Sans vous le Maine ne serait rien.

    Le pôle Justice

    Citation :
    Bilan du pôle justice :



    Au cours de cette première partie de mandat comtal de Sa Grandeur Karyaan, quatre procès ont été traités. Ceux de :

    - Ermanja : reconnu coupable de Trouble à l'Ordre Public pour brigandage
    - Falco. : reconnu coupable de Trouble à l'Ordre Public pour usurpation de titre de noblesse.
    - Jademance : reconnue coupable de Trouble à l'Ordre Public pur brigandage
    - Paul1er : reconnu coupable de Trouble à l'Ordre Public pour brigandage

    Actuellement :

    - 16 procès ont été lancé à l'encontre des membres fatum qui ont foulé le sol mainois récemment

    Citation :
    Bilan du pôle justice    

    Affaire Falco.  : Procès pour usurpation de titre. L'accusé a été déclaré coupable et condamné à une peine  de 10 jours de prison et 148 écus d'amende  

    Affaire Ermanja : procès pour Trouble à l'Ordre Public et plus particulièrement  brigandage. L'accusée a été déclarée coupable et condamnée à une peine de 6 jours de prison.

    Affaire Paul1er : procès pour Trouble à l'Ordre Public et plus particulièrement  brigandage. L'accusé a été déclaré coupable et condamné à une peine de 5 jours de prison et une amende de 94 écus

    Affaire Jademance, procès pour Trouble à l'Ordre Public et plus particulièrement  brigandage. L'accusée a été déclarée coupable et condamnée à une peine de  6 jours de prison et 10 écus d'amende

    Des procès ont été entamés contre les membres de la bande de brigands Fatum qui étaient arrivés sur nos terres.  L'instruction est en cours.

    Nous estons également contre le sieur Rookie qui a cru bon de s'approprier des pierres devant servir à monter les murailles des villes du Maine et de faire chanter le Conseil Comtal pour les lui rendre.

    Le pôle économique

    Citation :
    Bilan du pôle éco :

    La vicomtesse Erraa, notre CAC, ayant du s'absenter pour raison médicale, c'est en son nom également que je souhaiterai présenter ce bilan de mi mandat.

    Dans le but de renforcer les défenses des villes mainoises, des contrats ont été passé avec des sculpteurs, artisans que nous remercions chaleureusement, afin de fournir les pierres de tailles nécessaires à l’érection de nos murailles. Ainsi, les murailles mancelles prennent forment petit à petit, offrant déjà aux défenseurs de la capitale un bonus défensif de 30%.

    Concernant le baillage, nous parvenons à maintenir un solide approvisionnement en céréales, ce qui nous permet d'entretenir un cheptel suffisant pour assurer les besoins des éleveurs du Comté. Nos finances se portent bien et ce malgré l'effort investit dans la construction de ces murailles.

    Pour ce qui est des mines, je remercie encore les villageois qui jour après jour continuent de s'y rendre. Celles-ci nous permettent d'extraire les matières premières nécessaires  à la construction des murs, ainsi que le fer pour que nos artisans puissent travailler et l'or qui permet au Comté de fonctionner. Je rappelle que l'inauguration de la nouvelle mine d'argile se déroule actuellement en gargote, je vous invite à vous y rendre, afin de proposer et choisir le nom de cette nouvelle mine, ou bien poser des questions à son sujet.

    J'aimerais rajouter un mot à titre personnel concernant la Vicomtesse Erraa, qui a été CAC durant cette première moitié de mandat, et qui a fait un travail remarquable. Je lui souhaite de ce reposer, un prompt rétablissement et de nous revenir en pleine forme.

    Le pôle comique

    Citation :
    BILAN MI-MANDAT : FRAIS D'HIVERS

    Durant se premier mois, les Sans Poste Fixe ont observés :
    *  Le prestige du château aura coûté 30 pains d'argile pour la restructuration des pots de chambre, usés par les années de constipation des conseillers nerveux. Ainsi que 35 peaux de vaches normandes pour la réfection des lanières de cuir indispensable à la fabrication des fouets comtaux.
    * Économie : Par la volonté d'une concurrence saine sur les marchés fruitiers, afin de motiver les maréchaux à produire des céréales, la soupe aux poireaux à été prohibé au sein du conseil. Tout comme la ratatouille. Les fayots et tous types d'haricots flagellateur ayant été interdit depuis 1454 par Feu le Régent Nakuneuil après l'incident survenue lors de la première réunion à huis clos du conseil mainois.
    * Tourisme : Suite aux dernières réservations en geôle mainoise du groupe de vacancier FATUM, un investissement sur des guillotines neuves de type Louis-XVI à été fait afin de rentabiliser le coût du nettoyage de l'échafaud. Nous remercions la société BOURREAU&Co pour sa prestation de qualité sur cette commande urgente.
    * École en apprentissage : Dans le cadre du projet "Dé-Cès", un apprentissage rémunéré vous est proposé dans la Défense Civile pour tous ceux qui souhaiterai maîtriser le découpage en rondelle de corps humain. Si vous êtes curieux d'obtenir votre diplôme de Maitre-Charcutier, contacter de suite le prévôt, sieur Coleen.
    * Culture : Après avoir diffuser nos spécialités jusqu'à Paris, nous avons l'honneur d'accueillir depuis peu le Grand Maître de France, curieux d'en savoir plus sur la cuisine Mainoise. Nous lui souhaitons tous la bienvenue en espérant que sa Seigneurie puisse transmettre le goût pour les choses bien faites, que nous chérissons en Maine, à son Altesse Royale.

    Signé, Dimaro

FIERTÉ, JUSTICE, HONNEUR.

Rédigé et signé au Palais des Comtes du Maine,
Le onzième jour du mois de mai de l'an mil quatre cent soixante deux sous le règne de Sa Majesté Jean III.



Comtesse du Maine.

_________________

"La parole est l'arme du faible, l'épée l'arme du sot, j'ai choisi d'être faible et de m'entourer de sots."
"L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit." [Aristote]
Je suis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karyaan

avatar

Nombre de messages : 2620
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Jeu 15 Mai - 12:21

Citation :


Nous, Karyaan le Verdier Lómàlas, Comtesse élue du Maine, annonçons,

A vous, Mainoises et Mainois,
A ceux qui liront ou se feront lire


    De nouveau, nous prenons plume, lassée, de devoir encore rappeler les fondements de la charte que chaque conseiller comtal se doit de signer dès sa prise de fonction.
    En date du 4 mai, après démission in gratibus de monsieur Balt, Monseigneur Oldtimer, Vicomte de Bonnétable, a pris sa place et a signé la charte du Conseil Comtal.

    Depuis, nous désespérons de voir les jours s'écouler sans aucune intervention, sans aucune participation de sa part, et ce, malgré le rappel à l'ordre effectué lors du bilan de mi-mandat.

    Pour rappel:

    Citation :
    Article 5 : Du devoir de présence et de participation
    • Article 5.2 : Chaque conseiller comtal doit remplir ses fonctions avec assiduité et doit se soumettre à un devoir de participation lors de chacun des débats et des votes, qu'il exerce ou non des responsabilités In Gratibus.

    Malgré notre rappel, rien a changé.
    Aussi, de part cette annonce, nous donnons un blâme publique à Monseigneur Oldtimer et nous l'enjoignons de faire acte de présence et de participation. En somme, d'assumer ce pour quoi il s'est engagé en figurant sur une liste comtale.

    Lassée, réellement lassée de l'attitude non constructive de certains, nous donnons malgré tout une dernière chance.
    Cependant, si rien ne change d'ici le 19 de ce mois, alors sanction et donc procès sera lancée.
    Nous regrettons très sincèrement de devoir en arriver là.

Que cela soit dit !
Que cela soit su !


Rédigé et signé au Palais des Comtes du Maine,
Le quinzième jour du mois de mai de l'an mil quatre cent soixante deux sous le règne de Sa Majesté Jean III.



Comtesse du Maine.

_________________

"La parole est l'arme du faible, l'épée l'arme du sot, j'ai choisi d'être faible et de m'entourer de sots."
"L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit." [Aristote]
Je suis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karyaan

avatar

Nombre de messages : 2620
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Jeu 22 Mai - 6:37

Citation :


D'une lettre ouverte comtale

A vous, Mainoises et Mainois,
A ceux qui liront ou se feront lire



    Les semaines se suivent et se ressemblent.



  • Politique:

      L'accent est mis sur la défense des villes, pour s'assurer de leur protection.La Couronne ne pouvant aider au financement des murailles, le conseil comtal a décidé d'élever celles-ci jusqu'à un certain niveau et nous cesserons. Le Comté ne pouvant supporter seul un tel investissement. Un débat va être lancé pour voir avec les maires comment nous pourrons faire pour l'avenir.Sachez cependant qu'un pan de muraille coûte en moyenne 154 écus, posé. Et qu'il en faut minimum cent pour arriver au niveau de protection que nous avons ce jour si une armée est dans les murs de la ville. Je vous laisse calculer l'investissement énorme que cela implique.Le Mans a été priorisé à la demande du Roy. La Couronne ne peut aider. Nous n'avons pas le choix de nous limiter et nous en sommes réellement navrée pour les autres villes du Comté.


  • Débats lancés au sein du Conseil:

    • Les textes de lois à revoir, à adapter, à remettre au goût du jour. [en cours]
    • Charte des maires et de la Prévôté en réécriture et adaptation. [en cours]
    • Discussion sur la construction des murailles dans chaque ville mainoise, coût et financement. [clos]
    • Organisation plus officielle de la Défense Civile, dite la DC. [en cours]


  • Feuille de route:

      Pour le pôle économique:

      • Amélioration de la mine d'argile. [en cours]
      • Elévation des murailles du Mans jusqu'à 50% [en cours]

      Pour le pôle défense du territoire:

      • Coordination entre le Connétable et le Prévôt pour la gestion plus administrative de cette défense.

      Pour le pôle judiciaire:

      • Revoir les textes de lois et s'assurer de leur cohérence.



  • Faits divers:

    • Ambiance toujours délétère au conseil.
      Monsieur Aure a réintégré le conseil depuis vendredi. Aucune intervention de sa part.
      Seul Monseigneur Dimaro semble impliqué, les autres CHOPiens sont totalement absents. C'est à se demander pourquoi ils se sont présentés aux comtales si c'est pour ne rien faire comme ça.
      La Baronne Marylune a disparu. En plein dimanche, mettant le prévôt dans une situation compliqué pour payer les salaires de la maréchaussée.
      Monseigneur Oldtimer, qui a pris la place de Balt, est venu signé la charte le 4 mai, et on ne l'a plus revu. Et ce, malgré plusieurs relances.
      Toutes ces défections créent une ambiance extrêmement tendue au sein du conseil au point que d'autres parlent de démissionner car n'en peuvent plus de devoir supporter ce genre d'attitude.
      Monseigneur Erraa en est arrivé à le faire, se faisant remplacer par Sirskinn.
      Il en devient extrêmement difficile de travailler correctement.
      Je suis soufflée par une telle attitude.
      Le Maine a beaucoup de chance de ne pas subir une crise, une attaque, un conflit, sinon je doute très sincèrement que nous pourrions agir et que le Maine ne serait pas en danger.
      De par les manquements et le je m'en foutisme de ces gens, les autres conseillers s'usent de devoir assumer.
      C'est totalement injuste, car nous sommes élus à douze, et c'est à douze que nous devons travailler.
    • La Connétablie de France recherche toujours un Capitaine Royal. Nous vous enjoignons à consulter l'annonce relative à l'appel aux candidatures pour en connaitre les modalités.


  • Et enfin, petit mot de la Comtesse:

      Quoi dire si ce n'est que je vis très certainement le pire mandat que j'ai eu à faire. Que je connais le pire conseil que j'ai eu à connaitre depuis mon entrée en politique. Et pourtant, mes quatre précédents mandat furent tous en temps de guerre et de conflit. Là, nous sommes en temps de paix et c'est pire que tout. A croire que la paix rend les gens odieux, et fainéants. Le Maine en pâtit et cela me désole au plus haut point.La période estivale approchant, et ne voyant aucune liste se proposant, je m'inquiète énormément et le Collège Nobiliaire également.




Que le Très Haut veille sur le Maine et sur la France, et qu'il pardonne à ceux qui ne savent pas ce qu'ils font.

FIERTÉ, JUSTICE, HONNEUR.

Rédigé et signé au Palais des Comtes du Maine,
Le dix neuvième jour du mois de mai de l'an mil quatre cent soixante deux sous le règne de Sa Majesté Jean III.



Comtesse du Maine.

---

Citation :


Nous, Karyaan le Verdier Lómàlas, Comtesse élue du Maine, annonçons,

A vous, Mainoises et Mainois,
A ceux qui liront ou se feront lire


    que sous l'impulsion de Sa Grandeur Océane, la majorité du conseil a décidé ceci:

    Citation :
    Comme chacun le sait, il a été décidé par les "Hautes Instances Financières" qu'en cette période de crise, la rigueur était de mise. Donc, pendant un temps non encore déterminé, les Comtés ne fourniront plus de repas aux conseillers qui devront amener leur propre panier-repas. De plus, pendant cette même période, un tri sévère est fait parmi les employés les plus fainéants qui traînaient dans les couloirs, permettant ainsi d'éviter des frais supplémentaires pour ces personnes corrompues.

    Nous sommes apparemment tous d'accord sur le principe qu'il est normal que qu'une partie au moins de ces économie profitent aux mainois, en baissant provisoirement les impôts ou les taxes.

    J'y ai donc réfléchi, et je me suis dit que si on voulait vraiment que cela profitent à tous les mainois, au lieu de baisser les impôts, pourquoi ne pas baisser les taxes sur les produits finis, du moins certains, comme le pain, maïs, lait, fruit, viande, par exemple ?

    Cela aurait l'avantage :
    - que tous en profitent qu'ils aient ou pas champs ou échoppe, et donc aussi nos petits nouveaux.
    - qu'on serait sur qu'il y ait répercussion contrairement à l'impôt où le maire peut très bien prendre la part d'impôt pour lui.
    - de mettre cela en place dès aujourd'hui pour les 15 prochains jours
    Ainsi, ce jour, les taxes ont été changé.
    Les taxes sur les pains, maïs, lait, fruits et viandes ont été retiré et ce, pour une durée de quinze jours minimum.

    Si vous avez des questions, surtout n'hésitez pas.
    Nous sommes et restons à votre entières disposition.

Que cela soit dit !
Que cela soit su !


Rédigé et signé au Palais des Comtes du Maine,
Le vingt et deuxième jour du mois de mai de l'an mil quatre cent soixante deux sous le règne de Sa Majesté Jean III.



Comtesse du Maine.

_________________

"La parole est l'arme du faible, l'épée l'arme du sot, j'ai choisi d'être faible et de m'entourer de sots."
"L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit." [Aristote]
Je suis...


Dernière édition par Karyaan le Jeu 22 Mai - 7:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karyaan

avatar

Nombre de messages : 2620
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Jeu 22 Mai - 7:13

Citation :


Nous, Karyaan le Verdier Lómàlas, Comtesse élue du Maine, exposons,

A vous, Mainoises et Mainois,
A ceux qui liront ou se feront lire


    le jeu de chaise étonnant qui se danse en ce moment devant les portes du conseil comtal.

    Citation :
    Expéditeur : Le gouvernement du Comté
    Date d'envoi : 04/05/1462 - 12:35:59
    Titre : Démission de Balt1
    Balt1 vient de mettre fin à ses fonctions au sein du Comté du Maine (Domaine Royal)

    Conformément à la loi, il a été remplacé par Oldtimer qui prend ses fonctions aujourd'hui même.

    Sans avertir le conseil, sans lettre au régnant en place. Et ce, malgré la charte et donc, nos lois. Pour ne pas rallumer un feu qui s'éteignait, nous avons décidé de ne pas insister et de laisser couler.

    Citation :
    Expéditeur : Le gouvernement du Comté
    Date d'envoi : 16/05/1462 - 13:51:36
    Titre : Démission de Erraa
    Erraa vient de mettre fin à ses fonctions au sein du Comté du Maine (Domaine Royal)

    Conformément à la loi, il a été remplacé par Sirskinn qui prend ses fonctions aujourd'hui même.

    Elle a été immédiatement remplacé par monsieur Sirskinn qui est arrivé prestement au conseil. Parce que nous sommes réactifs et qu'il n'a pas hésité à accepter la charge, la relève fut rapide et le poste de CaC ne fut pas vacant très longtemps.
    Cependant, nous ne pouvons accepter une démission ainsi faite. Nous mettant au pied du mur.
    Lettre a été envoyé, mais démission presque immédiate a suivit, nous obligeant à nous démener pour éviter tout préjudice au Comté. Chance, monsieur Sirskinn est une personne dynamique et qui a déjà assumé le rôle de CaC par le passé.
    Mais nous ne pouvons exiger des autres qu'ils respectent les règles tout en étant laxiste avec les notre.
    Faute a été commise. Non respect des lois qui entraînera un procès.
    Cela nous désole, mais quand on porte la couronne, on ne peut accepter une telle attitude nuisible à l'économie de la province.

    Citation :
    Expéditeur : Le gouvernement du Comté
    Date d'envoi : 20/05/1462 - 01:25:41
    Titre : Démission de Oldtimer
    Oldtimer vient de mettre fin à ses fonctions au sein du Comté du Maine (Domaine Royal)

    Conformément à la loi, il a été remplacé par Laguna qui prend ses fonctions aujourd'hui même.

    Présent uniquement pour signer la charte. Après plusieurs rappels, Monseigneur n'a pas cru bon de participer aux débats majoritairement juridiques qui se tiennent en ce moment au conseil. Dommage, lui qui est considéré comme un des experts mainois en ce domaine.
    Après plusieurs rappels donc, nul autre choix nous fut donné que d'entamer la procédure de sanction.
    Résultat, retrait de la défense de Laval. Les lavalois apprécieront sans nul doute. Et démission dans l'heure. Sans lettre non plus, sans avertissement.
    Monsieur Laguna ayant repris le flambeau, nous nous réjouissons d'avoir enfin quelqu'un qui participe.

    Citation :
    Expéditeur : Le gouvernement du Comté
    Date d'envoi : 21/05/1462 - 18:37:28
    Titre : Démission de Marylune
    Marylune vient de mettre fin à ses fonctions au sein du Comté du Maine (Domaine Royal)

    Conformément à la loi, il a été remplacé par Balt1 qui prend ses fonctions aujourd'hui même.

    De nouveau, pour ne pas envenimer un feu ardent qui a du mal à s'éteindre, on va laisser couler.

    Et c'est là que cela devient comique.
    Car il est bien entendu hors de question que les portes du conseil comtal s'ouvrent à nouveau à un démissionnaire qui a fauté.
    Mais alors, qu'adviendrait-il si monsieur Balt venait à démissionner à nouveau ? Me direz vous.
    Et bien Monseigneur Oldtimer serait appelé pour assumer la charge pour laquelle ils ont été élu.
    Nous vous laissons apprécier le burlesque de la situation.

    Et pendant ce temps, au conseil comtal ?
    Et bien, comme dit plus avant, nous nous réjouissons que messieurs Laguna, Caelthas et que Monseigneur Dimaro, fondateur du parti CHOPE d'ailleurs, soient présents et participent autant que faire se peut aux débats.

    Nous profitons de cette annonce pour rappeler également à monsieur Aure de Rubis que depuis le seize de ce mois, ses accès au conseil lui ont été redonné et que nous n'avons pas de nouvelle. Qu'il a jusqu'à dimanche vingt cinq mai pour réapparaître au conseil comtal et faire son devoir comme les autres. Auquel cas, lundi, nous suivrons la même procédure que pour Monseigneur Oldtimer.

    Il est quand même dommage, voire assez hallucinant de devoir en arriver à rappeler les bases et les fondements de ce pour quoi ces personnes se sont présenter sur une liste comtale. A savoir, œuvrer pour le Maine en étant présents, réactifs, et constructifs.

    Nous espérons que ceux qui prendront la relève d'ici un peu plus de deux semaines, s'impliqueront d'avantage en prenant conscience que quand on s'engage quelque part, on assume et on va jusqu'au bout. Que ça nous plaise ou non.

Que cela soit dit !
Que cela soit su !


Rédigé et signé au Palais des Comtes du Maine,
Le vingt et deuxième jour du mois de mai de l'an mil quatre cent soixante deux sous le règne de Sa Majesté Jean III.



Comtesse du Maine.

_________________

"La parole est l'arme du faible, l'épée l'arme du sot, j'ai choisi d'être faible et de m'entourer de sots."
"L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit." [Aristote]
Je suis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karyaan

avatar

Nombre de messages : 2620
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Sam 24 Mai - 18:03

Citation :


Nous, Karyaan le Verdier Lómàlas, Comtesse élue du Maine, annonçons,

A vous, Mainoises et Mainois,
A ceux qui liront ou se feront lire


    la demande de mise en procès immédiate de Aure de Rubis.
    En voici la raison:

    Courrier reçu ce jour

    Citation :
    De nous Aure de Rubis,
    A vous, Karyaan le Verdier Lómàlas, Comtesse du Maine

    Souhaite par la présente expliquer mon absence au Conseil malgré que la date prévue de mon retour sois dépassée. Une forte fièvre me cloue au lit depuis quelques jours, et c'est à peine si le médicastre qui me soigne a pu réussir à me faire avaler quelques nourritures.

    Une accalmie me permet enfin de prendre la plume et je profite du passage de la Bailli, la Comtesse Océane, venue m'apporter son rapport hebdomadaire des mines, pour lui confier cette missive à votre attention. La fièvre refluant petit à petit, je devrait pouvoir être enfin sur pied d'ici quelques jours et reprendre enfin mon travail au sein du Conseil.

    Respecteueusement,

    Aure de Rubis

    Réponse faite

    Citation :
    A vous, Aure de Rubis,
    Salut et connaissance de vérité


      Cela fait plus de huit jours que vous auriez du réintégrer le conseil comtal.
      Huit jours que j'attends une explication. Rien.
      J'ai fait un appel une fois, lundi dernier. Toujours rien, le silence.
      Jeudi, je vous pose un ultimatum. Si vous ne revenez pas, vous serez mis en procès. Toujours rien !
      La veille de l'ultimatum et le même jour où une liste comtale se pose avec votre nom y figurant. Voilà que vous vous réveillez et m'avertissez de votre absence ?
      De part cette limite à nouveau dépassée. Vous vous moquez clairement de moi et du conseil en place. Vous dites que la Comtesse Océane venait vous apporter chaque jour ses rapports et à aucun moment, vous ne lui avez donné une lettre pour m'avertir de votre absence ?
      Huit jours, rien !
      Et la veille, vous vous réveillez ?
      De part cet ultime camouflet, vous scellez votre sort à nos yeux.
      Procès sera avancé, et vous n'avez plus rien à faire au sein du conseil comtal dont vous ne respectez pas la charte que vous avez signé.
      Ci-joint les articles que vous bafouez:


    Citation :
    Article 5.2 : Chaque conseiller comtal doit remplir ses fonctions avec assiduité et doit se soumettre à un devoir de participation lors de chacun des débats et des votes, qu'il exerce ou non des responsabilités In Gratibus.

    Article 5.4 : Un conseiller comtal ne pourra pas envisager de retraite spirituelle supérieure à trois jours, sauf dérogation accordée par le Régnant du Maine, et devra en informer le conseil au plus tard la veille de son absence, afin que sa charge puisse être redistribuée.

      Vous vous êtes mis vous même en retrait. Vous avez décidé vous même de ne plus venir au sein du conseil comtal. Alors que vous voyez notre Bailli, Océane, vous n'avez pas daigné nous écrire, de suite, que vous serez possiblement absent.

      Si vous l'aviez fait, nous vous aurions accordé la dérogation officielle.
      Non, vous êtes resté silencieux, et vous ne réapparaissez que pour écrire une lettre d'absence pour éviter ce procès qui vous assurera une place dans la liste comtale qui vient à l'instant d'être placardé en gargote.
      La coïncidence est trop énorme pour ne pas être prise comme étant un énième manque de respect de votre part.
      Tout le long de ce mandat, vous n'avez pas cessé de dépasser les limites.
      Cette fois-ci, je me refuse d'être conciliante et de vous accordez ce que vous ne méritez aucunement, une énième chance.


    Que le Très Haut vous veille et pardonne à ceux qui ne savent pas ce qu'ils font

    Fait au Palais des Comtes du Maine le 24 mai 1462


    Karyaan le Verdier Lómàlas
    Comtesse du Maine

    Parce qu'à force de tirer sur la corde et de prendre les autres pour des lapins blancs, on fini par se prendre la corde en plein visage et que les lapins se transforment en animal un peu moins gentil tout mignon.

    Nous ne pouvons accepter cet énième irrespect.
    Nous ne pouvons tolérer ce manque cruel de considération pour tout le conseil et pour nous même.
    Nous avons des lois, on ne peut se prévaloir d'être un représentant du peuple si on n'est déjà pas capable, nous même, de les respecter.

Que cela soit dit !
Que cela soit su !


Rédigé et signé au Palais des Comtes du Maine,
Le vingt et quatrième jour du mois de mai de l'an mil quatre cent soixante deux sous le règne de Sa Majesté Jean III.



Comtesse du Maine.

_________________

"La parole est l'arme du faible, l'épée l'arme du sot, j'ai choisi d'être faible et de m'entourer de sots."
"L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit." [Aristote]
Je suis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karyaan

avatar

Nombre de messages : 2620
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Lun 26 Mai - 17:28

Citation :


D'une lettre ouverte comtale

A vous, Mainoises et Mainois,
A ceux qui liront ou se feront lire


    Dernière ligne droite.


  • Politique:
      Les semaines se suivent et se ressemblent.
      La construction des murailles se poursuit.
      Les Très Hautes Instances Economiques ont décidé de ne plus prélever les frais de bouche, ainsi que la corruption hebdomadaire. Faisant faire des économies à la province pour une durée temporaire.
      Sous l'impulsion de Sa Grandeur Océane, le conseil a décidé d'en faire profiter tous les mainois et mainoises en supprimant les taxes sur les denrées premières.
      Pain, maïs, lait, fruit, viande. Ces taxes seront remises à la fin de notre mandat.
      Le conseil qui nous succédera fera ce qu'il voudra.

  • Débats lancés au sein du Conseil:
    • Les textes de lois à revoir, à adapter, à remettre au goût du jour. [en cours]
    • Charte des maires et de la Prévôté en réécriture et adaptation. [en cours]
    • Organisation plus officielle de la Défense Civile, dite la DC. [en cours]

  • Feuille de route:
      Pour le pôle économique:
      • Amélioration de la mine d'argile. [clos]
      • Élévation des murailles du Mans jusqu'à 50% [en cours]

      Pour le pôle défense du territoire:
      • Coordination entre le Connétable et le Prévôt pour la gestion plus administrative de cette défense.

      Pour le pôle judiciaire:
      • Revoir les textes de lois et s'assurer de leur cohérence.

  • Faits divers:
    • Au conseil, un théâtre burlesque se joue devant les portes des locaux.
      Monseigneur Oldtimer est enfin apparu, au moment même où nous avons fait la demande de la mise en procès. Déclarant que puisqu'on l'évinçait, il quitterait la défense lavaloise. Puis il a démissionné, laissant sa place à monsieur Laguna.
      Durant la semaine, la Baronne Marylune a démissionné aussi. Sans avertissement au préalable. Redonnant sa place à monsieur Balt qui avait démissionné lui aussi, sans prévenir.
      Celui-ci, démissionna à nouveau et redonna sa place à Monseigneur Oltimer qui en fit de même pour finalement céder sa charge à monsieur Zika, actuellement en retraite et ce, jusqu'au 15 juin.

      Et pourquoi s'arrêter en si piteux chemin ?
      Après une relance sans suite, nous avons lancé un ultimatum à monsieur Aure. Lui intimant l'ordre d'assumer son devoir de présence et de participation comme mentionné dans la charte qu'il a signé à son accession au conseil.
      Après huit jours sans nouvelle, c'est la veille de la fin de l'ultimatum que nous avons reçu, par l'intermédiaire d'un tiers, une lettre de pseudo excuses que nous avons pris pour un énième camouflet.
      Procès fut lancé dans la foulée, car il y en a clairement marre de donner sa chance aux gens et qu'ils en abusent.
      La question se posa alors. Laissons nous les accès au conseil à ce monsieur. Pour ne pas repartir dans une énième prise de bec, j'ai décidé que oui. Mais ce jour, ce monsieur est revenu au conseil et rien. Aucune excuse, aucune amende honorable. Rien.
      Il est revenu comme si de rien était, comme une fleur, comme s'il était dans son droit et n'avait rien à se reprocher.
      La goutte d'eau de trop fait déborder un vase plus que plein.
      Clés lui sont donc retirées.

      Il reste dix jours de mandat, et je n'ai clairement plus envie de me prendre la tête avec des provocateurs qui ne sont là que pour déstabiliser le pouvoir et certainement pas pour servir le Maine et ses intérêts.
    • La Connétablie de France recherche toujours un Capitaine Royal. Nous vous enjoignons à consulter l'annonce relative à l'appel aux candidatures pour en connaitre les modalités.

  • Et enfin, petit mot de la Comtesse:
      La période estivale approche, nous sommes rassurée qu'il y ait une liste qui se soit présentée. Et nous lui souhaitons bon courage, car elle va en avoir besoin en cette période plus que difficile.


Que le Très Haut veille sur le Maine et sur la France, et qu'il pardonne à ceux qui ne savent pas ce qu'ils font.

FIERTÉ, JUSTICE, HONNEUR.

Rédigé et signé au Palais des Comtes du Maine,
Le vingt sixième jour du mois de mai de l'an mil quatre cent soixante deux sous le règne de Sa Majesté Jean III.



Comtesse du Maine.

_________________

"La parole est l'arme du faible, l'épée l'arme du sot, j'ai choisi d'être faible et de m'entourer de sots."
"L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit." [Aristote]
Je suis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karyaan

avatar

Nombre de messages : 2620
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Ven 30 Mai - 12:55

Citation :


Nous, Karyaan le Verdier Lómàlas, Comtesse élue du Maine, annonçons,

A vous, Mainoises et Mainois,
A ceux qui liront ou se feront lire


    l'abrogation de la charte de la prévôté en vigueur qui est a compté de ce jour, remplacée par la charte ci dessous:


Citation :


      CHARTE DE LA PRÉVÔTÉ MAINOISE


Section I - Des dispositions générales

La Prévôté a pour mission d'assurer le respect des lois, le maintien de l'ordre et la sécurité dans le comté du Maine.

Tous les membres de la Prévôté, à quel que niveau que ce soit, doivent se conformer à cette charte et la signer à la nomination à leur poste.

Tout membre de la Prévôté est un représentant de l'autorité du Régnant en exercice, qui est seul chef de la Prévôté. Toute insulte ou menace à l'encontre d'un membre de la Prévôté revient donc à insulter ou menacer le Régnant.
Par ailleurs, tout membre de la Prévôté doit pouvoir répondre de ses agissements auprès du Régnant.

Section II - De l'organisation générale de la Prévôté

La Prévôté comprend:

- Le prévôt des maréchaux.
- Un prévôt-adjoint qui assure les mêmes fonctions que le prévôt en cas d'absence de ce dernier.
- Les douaniers sous le commandement d'un chef-douanier ou à défaut du prévôt.
- Les officiers de police (lieutenants) secondés par des sous-officiers de police (sergents).
- Les chefs maréchaux qui peuvent prendre en charge des volontaires recrutés dans la population (maréchaux).
- Le médiateur du Maine.

  • Article 1 : Du prévôt

    Le prévôt est un membre du conseil comtal élu et est nommé par le Régnant en exercice.

    • Article 1.1 : Il organise et commande, sous l'autorité du Comte, l'ensemble des organismes de la Prévôté (police, douane, maréchaussée) et de la défense civile.
    • Article 1.2 : Il participe en tant que membre de l’État-major du Maine aux actions de défense du territoire en mettant les forces sous ses ordres à la disposition de l’État-major, au côté de l'armée.
    • Article 1.3 : Il a entière compétence pour nommer et révoquer au sein de la Prévôté.
    • Article 1.4 : Il gère l'attribution des laissez-passer, les demandes de séjour des étrangers au Domaine Royal, les demandes d'emménagement ainsi que les autorisations pour la formation et la circulation des groupes armés.
    • Article 1.5 : Il détermine le budget nécessaire au fonctionnement de la maréchaussée chaque semaine. Il reste libre d'en disposer dans le cadre de ses fonctions.
    • Article 1.6 : Il assure chaque jour le paiement des salaires des maréchaux à l'aide du budget que le connétable lui attribue chaque semaine.
    • Article 1.7 : Dans le cas où le prix des marchandises est encadrée par un texte de loi émanant d'une institution mainoise, il fait la demande des mandats attribués aux sergents pour exercer leur travail. Ce mandat doit être restitué en fin de fonction ou sur demande du prévôt.
    • Article 1.8 : Il contrôle et analyse les rapports transmis par les douaniers et les chefs-maréchaux.
    • Article 1.9 : En collaboration avec le Connétable, il prépare le comté à la défense civile par le recrutement de chefs-maréchaux réservistes et des recrutements périodiques de maréchaux afin de sensibiliser la population au fonctionnement de la défense civile.
    • Article 1.10 : Il s'assure de la transmission des rapports auprès de la Grande Prévôté qui coordonne l'action des douanes du Domaine Royal.
    • Article 1.11 : Il participe aux travaux de la Grande Prévôté au sein de la Curia.


  • Article 2 : De la douane

    • Article 2.1 : La douane est dirigée par le chef douanier nommé par le prévôt, ou à défaut, par le prévôt lui-même.
    • Article 2.2 : Chaque ville possède au moins un douanier proposé par le chef douanier et nommé par le prévôt.
    • Article 2.3 : Le douanier recense quotidiennement les allées et venues de la ville dont il a la charge.
    • Article 2.4 : Il assure la mise à jour des outils mis à sa disposition.
    • Article 2.5 : Le douanier rédige un rapport journalier au bureau du contrôle des frontières du château et signale au chef douanier ou au prévôt tout individu suspect ou faisant partie de la liste des personnes non-grata dans le comté.
    • Article 2.6 : Le douanier est chargé, dans sa ville, de contacter les nouveaux arrivants pour les informer des arrêtés municipaux et demande aux marchands ambulants de se faire connaître et vérifie leurs possessions.
    • Article 2.7 : Le chef douanier ou le prévôt contacte tous les nouveaux arrivants dans le comté pour leur rappeler les us et coutumes du Maine ainsi que les lois contre le brigandage et la formation des groupes armés.
    • Article 2.8 : En cas de fermeture des frontières, le chef douanier vérifie les laissez-passer et signale tout défaut de documents au prévôt qui entame alors une procédure pour Trouble à l'Ordre Public.


  • Article 3 : De la police

    • Article 3.1 : Le prévôt nomme les agents de police, lieutenants et sergents, affectés dans chaque ville en accord avec le Maire.
    • Article 3.2 : Le lieutenant est responsable des forces de police de sa ville, il en assure l'encadrement et la formation. Il est responsable du suivi du bureau de police en halle.
    • Article 3.3 : Les agents de police assurent le maintien de l'ordre public, vérifient l'application des décrets comtaux et arrêtés municipaux sur l'ensemble de la ville et recueillent les plaintes concernant les atteintes aux personnes et aux biens avant de les transmettre à la médiation ou au procureur.

      • Article 3.3.1 : Contrôle des embauches

        Vérification quotidienne de la conformité des contrats de travail par rapport au Codex Institutionnel du Maine concernant. Toute infraction fera l'objet d'un dossier au bureau de médiation du château.
      • Article 3.3.2 : Contrôle du marché

        Dans le cas où un arrêté municipal ou un décret comtal encadre la pratique des prix de vente des marchandises, une vérification quotidienne sera effectuée afin de s'assurer de la conformité des prix pratiqués en fonction dudit texte de loi. Toute infraction fera l'objet d'un dossier au bureau de médiation du château.
      • Article 3.3.3 : Enregistrement des plaintes pour brigandage

        Toute action de brigandage doit être immédiatement signalée au prévôt afin que celui-ci puisse constituer un dossier auprès du procureur et organiser une opération contre les brigands, éventuellement en collaboration avec l'armée.


  • Article 4 : De la maréchaussée

    La maréchaussée assure la sécurité du comté et des villes.
    Elle a pour mission de contrôler les personnes et les groupes afin d'éviter les troubles à l'ordre public et de défendre le pouvoir des villes et du comté en cas de révolte. Elle a aussi pour mission d'identifier et de mettre fin aux agissements des brigands.
    Face à une armée ennemie, elle assure la défense civile des villes et du comté.
    Les membres de la maréchaussée sont les seuls membres de la prévôté à percevoir un salaire versé quotidiennement par le prévôt.

    Le chef-maréchal est nommé par le prévôt. Il est potentiellement chef d'un groupe de 5 maréchaux adjoints par le prévôt par recrutement dans la population.

    • Article 4.1 : Chaque jour, il défend le pouvoir (Mon groupe -> Actions -> défendre le pouvoir -> défendre le pouvoir (confirmation).
    • Article 4.2 : En temps de paix, il vérifie et signale les manifestations devant la mairie, les révoltes ainsi que le passage de groupes armées et de lances étrangères.
    • Article 4.3 : Il transmet ces informations dans un rapport quotidien contenant ses "mémoire et vision" (événements) et les "groupes présents" (mon groupe). Ce rapport est soit transmis au château (accès limité), soit envoyé par courrier IG au prévôt, suivant les instructions de ce dernier.
    • Article 4.4 : Il vérifie que ses maréchaux le suivent dans ses actions en leur rappelant quotidiennement par courrier IG la marche à suivre (mon groupe -> actions -> suivre le meneur).
    • Article 4.5 : En temps de guerre, le chef-maréchal conduit ses hommes au combat en défendant le pouvoir contre les armées ennemies qui tenteraient d'entrer en ville. Chaque jour il transmet au prévôt un bilan des combats (maréchaux blessés ou tués, ennemis blessés ou tués)


  • Article 5 : De la médiation

    • Article 5.1 : Le prévôt nomme, en concertation avec le procureur et le juge, un médiateur.
    • Article 5.2 : La médiation est chargée de traiter les infractions aux lois du marché et de l'emploi avant qu'elles ne relèvent d'un procès :

      • A partir du rapport des agents de police, elle contacte le contrevenant pour l'informer de son infraction par le rappel des lois en vigueur et est chargée de régler l'affaire en faisant en sorte que la partie lésée obtienne réparation.
      • Si la personne en infraction refuse de coopérer afin de réparer son erreur, la médiation constituera un dossier auprès du procureur en vue d'une mise en procès.
      • Elle archive les infractions.


    • Article 5.3 : Dans le cas où la prévôté ne pourrait se prévaloir d'un médiateur officiel, il incombera au prévôt de nommer un membre de la prévôté extérieur à l'affaire traitée afin d'assurer la médiation.
    • Article 5.4 : Dans le cas d'achat abusif ou de détournement de biens appartenant au Comté lors d'une transaction, la médiation peut demander à ce que les biens soient restitués au vendeur au prix acheté. Le refus de restitution pourrait faire l'objet d'une mise en procès.
    • Article 5.5 : Dans le cas d'esclavagisme avérée, la médiation peut demander le remboursement de la différence de salaire. Ce remboursement devra être effectuée par don au Comté qui sera chargée de restituer cette somme à la personne lésée.


Section III - Du mode de fonctionnement de la prévôté

  • Article 1 : De la continuité du service

    • Article 1.1: Toute absence prévisible doit être signalée au moins 48h à l'avance au prévôt ou à défaut au Comte.
    • Article 1.2 : Toute absence exceptionnelle doit être justifiée dans les plus brefs délais. Dans le cas contraire, le prévôt peut remplacer l'agent absent sans que celui-ci ne soit assuré de retrouver son poste.
    • Article 1.3 : En fin de mandat comtal, les membres de la prévôté, à l'exception du prévôt, sont reconduits tacitement dans leur fonction.
    • Article 1.4 : En fin de mandat comtal, le prévôt sortant s'engage à remettre toutes les informations nécessaires à la sécurité du Maine à son successeur.
      Un refus de sa part constituera un acte de trahison.


  • Article 2 : Des sanctions
  • Article 2.1 : Le non respect de la Charte de la Prévôté entraine une révocation immédiate.
  • Article 2.2 : En cas d'alerte, la non défense du pouvoir par un chef-maréchal, non justifiée par un cas de force majeure, sera considérée comme un acte de trahison. La révocation immédiate sera accompagnée d'une mise en procès.
  • Article 2.3 : En cas d'absences répétées d'un chef-maréchal ou d'un douanier, le prévôt appliquera successivement les sanctions suivantes :

    • Avertissement
    • Révocation après 3 avertissements


  • Article 2.4 : Le signalement par la mairie d'une non activité prolongée d'un agent de police entraînera :

    • un avertissement de la part du prévôt
    • une révocation si l'avertissement n'a pas été suivi immédiatement d'une reprise de la fonction.
    • une révocation après 2 avertissements.


Fait au Palais des Comtes du Maine, en date du trentième jour du mois de mai de l'an mil quatre cent soixante deux.


Comtesse du Maine.

    Au vue des modifications adoptées, nous nous devons également de modifier le Code de procédure juridique mainoise. Celui, ci-après, remplace donc le code en vigueur depuis le 14 mai 1461:


Citation :


CODE DE PROCÉDURE JURIDIQUE DU MAINE

Section 1 : De la procédure interne

A- Des plaintes

  • Article 1-A: Toute plainte, pour être considérée recevable, se doit d’être datée et signée. Pour celles en rapport avec des actes de brigandage, leur formulation est précisée en annexe.


  • Article 2-A : Les plaintes doivent être envoyées soit auprès du prévôt soit auprès du procureur.


  • Article 3-A: Le procureur est seul décideur de la recevabilité d’une plainte, il peut soit classer sans suite, soit faire intervenir la médiation, soit décider d’une présentation devant la justice par rédaction d’un acte de mise en accusation.


B- De la médiation

  • Article B-1 : La médiation se définit comme étant un arrangement entre le médiateur et le prévenu afin d'éviter une comparution devant la justice comtale.

  • Article B-2: Le médiateur est nommé, en concertation avec le juge et le procureur, par le prévôt des maréchaux.
    Dans le cas où une personne est nommée officiellement médiateur du Maine, ce dernier ne pourra occuper parallèlement les fonctions de juge, procureur, prévôt, agent de la maréchaussée ou militaire.
    Dans le cas où il n'existe pas de médiateur officiel, le prévôt aura en charge de nommer temporairement, pour un cas de médiation, un membre de la prévôté, extérieur à l'affaire.

  • Article B-3 : Le médiateur peut, pour le cas où il serait à même de constater un vice de forme dans la rédaction de la plainte qui lui est soumise, demander à ce qu’elle soit reformulée correctement.

  • Article B-4: La médiation peut être engagée pour les cas d'escroquerie, d'esclavagisme et de non-paiement des impôts. Mais aussi pour les cas d’insultes et de diffamation qui peuvent être arrangés par des excuses soit publiques soit privées.

  • Article B-5: En cas d'échec de la médiation, le dossier sera immédiatement instruit en procès, le procureur n'ayant pas à refuser le dossier.


C-Des preuves

Les preuves acceptées sont les suivantes par ordre d’importance :

  • Les actes juridiques écrits

  • Aveux

  • Témoignages directs

  • Autres documents, à savoir tout document écrit et jugé recevable par la procure de la province.

  • (Les screens sont prohibés)


D- Du bon déroulement du procès

Paragraphe 1 : Du procès In Gratibus

  • Article D-1 : La durée du procès ne pourra excéder trois mois, hors retraite spirituelle de l'accusé, sauf autorisation de la Chancellerie du Royaume de France.

  • Article D-2 : Le procès se déroulera selon la charte de bonne justice à savoir l’ouverture du procès par la lecture de l’acte d’accusation par le procureur, puis l’intervention du prévenu, ensuite le réquisitoire fait par le procureur et la seconde plaidoirie du prévenu, deux témoignages peuvent venir en complément pour les deux parties. Le verdict doit être rendu dans un délai raisonnable.

  • Article D-3 : Le temps de parole, pour chacune des parties, est de deux heures (2 jours hrp), sans quoi le juge pourra dans sa libre appréciation demander le prochain tour de parole.

  • Article D-4: Le verdict rendu par le juge sera fondé sur les faits matériels et actes retenus dans l'acte d'accusation au vu des plaidoiries, témoignages et pièces à charge comme à décharge produites en audience.

  • Article D-5: Toute pièce ou tout témoignage à charge n'ayant pu être porté à la connaissance de la partie défenderesse préalablement au prononcé de sa dernière plaidoirie, ne pourra être retenu par le juge pour prononcer son verdict.


Paragraphe 2: Du procès en gargote ou dit public

  • Article D-2-1: Les procès publics pourront être autorisés sur demande de la partie défenderesse. Toutefois, le régnant en titre pourra s'y opposer si ce dernier peut nuire à l’ordre ou à la sécurité du comté, charge à lui d’en motiver sa décision.

  • Article D-2-2: Déroulement du procès :
    Le juge préside aux débats qui se déroulent de la façon suivante
    • Le juge ouvrira le procès en demandant au procureur de lire l'acte d'accusation

    • Le juge appellera la partie défenderesse à présenter sa plaidoirie contradictoire à l’acte d’accusation

    • Le juge appellera les témoins à charge et à décharge

    • Procureur et défendeur auront la possibilité à tour de rôle de contre interroger les témoins

    • Le juge appellera le procureur à donner son réquisitoire

    • Le juge appellera le défendeur à donner sa dernière plaidoirie en réponse aux réquisitions du procureur

    • Le juge rendra son verdict

    Durant l’audience, nul intervenant, en dehors du juge et du procureur, ne prendra la parole sans en avoir fait la demande et y avoir été invité par le juge.


Section 2 : Des coopérations judiciaires


Dans le cas où une province étrangère requiert la Cour de Justice du Maine et fait appel à un traité de coopération judiciaire en vigueur, la procédure définit par ledit traité s'applique.
Dans le cas contraire où aucune procédure n'est explicitement mentionnée dans le traité de coopération judiciaire, alors le présent code s'applique.

Section 3 : De la révision

  • 3.1 - Le présent code de procédure ne peut être modifié qu’à l’initiative des membres élus du conseil comtal, à l’issue d’un vote recueillant la majorité des deux tiers d’entre eux.

  • 3.2 - Les délibérations visant aux modifications du présent code devront se tenir dans les locaux du conseil comtal, dans une salle particulière mise à disposition par le comte en exercice.


  • 3.3 - Le comte en exercice étant source du droit en son comté, celui-ci veillera au respect de cette procédure. A contrario de quoi, toute modification apportée par lui ou des tiers hors de la procédure ci avant validation, serait considérée comme nulle et non avenue.


Citation :
Annexe : Plainte pour brigandage

Une plainte pour brigandage doit répondre aux critères suivants afin d'être recevable :

  • La date de l’agression

  • Le lieu de l’agression

  • La description physique du ou des agresseurs

  • Une copie des événements récents

  • Les circonstances de l’agression, et toutes autres preuves valables : lettres reçues, paroles prononcées...

( Les screens ne sont pas acceptés)

Que cela soit su et respecté !

Fait au Palais des Comtes du Maine, en date du trentième jour du mois de mai de l'an mil quatre cent soixante deux.


Comtesse du Maine.

Que cela soit su et respecté !

Fait au Palais des Comtes du Maine, en date du trentième jour du mois de mai de l'an mil quatre cent soixante deux.


Comtesse du Maine.

_________________

"La parole est l'arme du faible, l'épée l'arme du sot, j'ai choisi d'être faible et de m'entourer de sots."
"L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit." [Aristote]
Je suis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karyaan

avatar

Nombre de messages : 2620
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Mer 4 Juin - 19:50

Citation :


Nous, Karyaan le Verdier Lómàlas, Comtesse élue du Maine, annonçons,

A vous, Mainoises et Mainois,
A ceux qui liront ou se feront lire


    Il y a une quinzaine, les Très Hautes Instances se sont lancées dans un ménage sur les dépenses journalières en frais de bouche et sur les corruptions. Depuis, tout est en suspend et la province n'a plus ce genre de dépense et ce, pour une durée limitée dans le temps. Durée que nous ne connaissons pas.

    Le Conseil, sous l'impulsion de Sa Grandeur Océane, Bailli et CaM du Maine, a voulu faire profiter de cette manne à l'ensemble du Comté en supprimant la taxe sur certaines denrées.
    Pains, maïs, lait, viande, fruits.

    Demain, un nouveau conseil sera élu.
    Demain, de nouveaux conseillers géreront la province.
    Par respect pour eux, nous décidons donc de remettre les taxes comme elles étaient précédemment afin de ne pas leur imposer une décision qui fut notre.
    Ainsi, ils auront la possibilité de débattre et choisir la meilleure solution pour le Maine.
    Baisse des taxes à nouveau ?
    Baisse des impôts ?
    Ou autre.

    Sa Grandeur Océane, faisant partie du prochain conseil, fera un bilan de cette quinzaine passée, ainsi notre successeur pourra prendre la décision qu'il jugera la meilleure pour le Maine.

Que cela soit dit !
Que cela soit su !


Rédigé et signé au Palais des Comtes du Maine,
Le quatrième jour du mois de juin de l'an mil quatre cent soixante deux sous le règne de Sa Majesté Jean III.



Comtesse du Maine.

Citation :


Nous, Karyaan le Verdier Lómàlas, Comtesse élue du Maine, annonçons,

A vous, Mainoises et Mainois,
A tous les lavalois et lavaloises
A ceux qui liront ou se feront lire


    l'abrogation de l'arrêté municipale ci dessous:

    Citation :
    ARRÊTÉ MUNICIPAL



    Article 1 : Le présent arrêté municipal annule est remplace tout arrêté antérieur relatif au prix des embauches et des caractéristiques des employés. 

    Article 2 : Il est interdit a tout producteur de Laval, cultivateur ou éleveur, de procéder a une embauche supérieur a 18 écus brut, quelques soient les caractéristiques requises. 

    Article 3 : Si le comté met en place une taxe sur les salaires elle sera a la charge de l'employé qui touchera donc moins que le salaire d'embauche. 

    Article 4 : Tout contrevenant au présent arrêté municipal se verra mis en garde par missive, soit du maire, soit du sergent, soit de toute autre personne mandatée pour le faire. En cas de récidive des poursuites pourront être engagées par les autorités compétentes. 


    Fait par Hervald06 
    A Laval 
    Le 28 mai 1462 



    Parce que cet arrêté a été soumis à débat et que nous l'avions accepté sous condition. A savoir que s'il pose souci, le maire s'engageait à le retirer.
    Après quelques jours d'application, il semblerait qu'il soit évident que cet arrêté pose problème.
    En effet, les offres d'embauche s'accumulent et les propriétaires de champs n'arrivent pas à engager.
    Ceux-ci, payant des impôts, nous ne pouvons laisser d'avantage la situation pérenniser.
    Nous prenons donc les devants et nous abrogeons cet arrêté qui n'est plus d'application à partir de maintenant.

Que cela soit dit !
Que cela soit su !


Rédigé et signé au Palais des Comtes du Maine,
Le quatrième jour du mois de juin de l'an mil quatre cent soixante deux sous le règne de Sa Majesté Jean III.



Comtesse du Maine.

_________________

"La parole est l'arme du faible, l'épée l'arme du sot, j'ai choisi d'être faible et de m'entourer de sots."
"L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit." [Aristote]
Je suis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karyaan

avatar

Nombre de messages : 2620
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Ven 6 Juin - 20:55

Citation :


Nous, Karyaan le Verdier Lómàlas, Comtesse élue du Maine, annonçons,

A vous, Mainoises et Mainois,
A tous les lavalois et lavaloises
A ceux qui liront ou se feront lire


    le bilan de fin de mandat:

    Pour ce bilan, j'ai demandé à mes conseillers de ne pas tomber dans les chiffres ou dans l'étalage des réformes ou actes qu'ils ont pu faire.
    Pas que ce n'est pas important, mais ce mandat fut extrêmement particulier, épuisant, usant sur bien des aspects.

    D'un point de vue purement travail, mon équipe s'est démené et a tout fait pour que la province tourne le mieux possible, avec les aléas de la géopolitique.
    Taxes, impôts, constructions des murailles, équilibrage des mines à revoir, création de la Défense Civile, refonte des textes majeurs de nos lois.
    D'un point de vue, implication du peuple, comme à chaque fois, le peuple du Maine s'est mobilisé quand il fallait. A répondu présent au bon moment, sécurisant nos villes, nos savoirs, sans faillir.
    Un énorme merci d'ailleurs à tous ceux qui furent là, alors même qu'ils venaient tout juste d'emménager, eux qui sont arrivés ici, pour trouver une vie plus calme et sereine. Eux qui se sont montrés actifs et dynamique, offrant au Maine un sang neuf, mais surtout, en s'adaptant et n'imposant rien. Ils ne sont pas arrivés en terre conquise, mais à découvrir et à aimer. Merci à vous tous, mainois, mainoises, de souche ou d'adoption. Vous faites de cette province une terre riche sur tous les plans.

    A présent, le coté humain de ce mandat.
    Comment ne pas avoir du mal à trouver mes mots après ces semaines passées, vécues, subies ?
    Un régnant a bien peu de pouvoir mais beaucoup, énormément de responsabilités. Dans l'imaginaire collectif, un régnant ne peut avoir de faille, ne peut courber l'échine ou pire, plier le genou de fatigue. Un régnant n'a pas le droit à l'erreur.
    D'ailleurs, d'un point de vue historique, on se souvient toujours du mandat de tel ou tel comte ou comtesse, mais rarement de qui composaient alors son conseil. Et on se souvient surtout de ses faux pas, bien rarement de ce qu'il a fait de bien.
    Ce mandat là fut mon cinquième, mais le premier en temps de paix.
    Et je vous prie de croire que je préfère milles fois devoir faire face à des ennemis avérés de la province, les combattre épée contre épée et tenir bon envers et contre tout. Plutôt que de faire face à des gens sans foi ni loi, qui se foutent royalement des dommages qu'ils causent et qui, malheureusement, ont la légitimité d'un vote.
    Il n'y a pas pire blessure que celle infectée par la gangrène qui ronge de l'intérieur.
    Voilà mon ressenti en cette fin de mandat.
    Je déplore les extrêmes où j'ai été entraîné, de par ma fatigue, ma lassitude.
    Ce n'était pas le premier mandat composée de deux listes que j'ai eu à gérer, mais ce fut le pire et clairement, j'ai honte de ces six semaines.
    Honte de l'image qu'on a pu donner.
    Honte pour certains et ce combat nuisible qu'ils ont mené au détriment du Maine.
    Honte d'avoir été l'instrument de leur envie de destruction.
    Le Maine vaut mieux que ça.

    Je laisse à présent la place au bilan des conseillers et conseillers supplémentaires.
    Consigne leur a été donné d'être franc, de dire ce qu'ils pensaient vraiment, sans détour, ni faux semblant.
    Enfin, je souhaite un très bon mandat à ceux qui nous succèdent, en espérant très sincèrement qu'il soit sous de meilleurs hospices.


Citation :



BILAN DE LA CHANCELLERIE

Bilan de fin de mandat  

Concernant ce mandat j'ai eu le privilège d'avoir à mes cotés des ambassadeurs qui ont fait un travail de qualité. La Chancellerie a fait en sorte que les bonnes relations perdurent avec chaque province. Alors merci à Leurs Excellences, Vittoria, Angeken, Laguna, Marylune, à notre intendant diplomatique Messire Coleen, j'ai été honorée de travailler avec vous.

Le Traité de Coopération Judiciaire entre le DR et le Lyonnais Dauphiné à été signé par tous et c'est une belle victoire collégiale entre diplomates.

Je ne peux pas en dire autant du Maine qui n'a pas su faire preuve d'autant de diplomatie entre mainois, et sans en rejeter la faute sur quiconque je suis bien heureuse de voir ce mandat se terminer tout en souhaitant bonne chance au prochain Conseil.

Je rendrai une Chancellerie saine avec des projets qui seront a concretiser mais la aussi je ne doute pas du bon travail de mon successeur!

Ce fut une mission qui m'a été confiée par La Comtesse Vittoria avec sa confiance, j'espère en avoir été digne et ne garderai que de bons souvenirs de cette expérience humaine.

Concernant le Conseil, merci à Coleen notre Prévot d'avoir été si consciencieux et fidèle a sa charge malgré les tumultes. A Poppa d'avoir été si agréable dans sa fonction de CAC,merci à Océane d'etre toujours d'humeur égale et compétente de facon toujours égale aussi!  merci à celles et à ceux qui ont oeuvrés pour le Maine sans relache, un temps court ou un temps plus long!

Les relations humaines sont ce qu'elles sont il n'en demeure pas moins que malgré les heurts et les mots blessants nous avons pu découvrir des personnalités, les apprécier ou pas, faire aboutir de bonnes choses ou pas, mais relations humaines il y a eu, a tous d'en tirer nos propres conclusions pour la vie future. Pour ma part c'est fait!

je regrette le manque de considération pour la Chancellerie, et j'ai bien saisi que le poste de Chancelière n'était là qu'à titre consultatif, il n'en demeure pas moins qu'il existe et que beaucoup de choses dépendent de lui ne serait ce que ces fameuses bonnes relations avec les provinces du territoire dans lesquelles nous sommes heureux de circuler sans se faire pointer du doigt.

Je n'ai pu m'appuyer sur une régnante, qui pour des raisons qui lui sont propres, a préféré rester dans son naturel au Salon des Diplomates et me laisser me débrouiller à recoller les morceaux après ses interventions, justes mais dénuées d'apaisement.

Et je concluerai par un merci spécial à la Comtesse Vittoria pour des raisons toutes personnelles comme son amitié entre autres!




Chancelière du Maine



Citation :
Bilan Fin de Mandat du Prévôt:

Que dire de ce mandat. C’est une vaste question!!!

Un début de mandat ou je ne fus pas du tout épauler par une connétable absente.

Un énorme travail a pourtant été mis en place.
*La caserne complète à été archivée et de nouveaux bureaux ouverts.Cela était indispensable vu le ko qui régnait.

*De nouveaux type de rapports ont été instaurés et demandé aux agents maréchaussées et douanes.

*Nouvelle liste d’indésirable remise a jour. Remise en place de la lettre des douaniers. Ouverture d'un bureau de liason maire /pole défense.

*Installation des bureaux de la DC.DC lancé et opérationnelle à ce jour.Liste Dc mise à jour par ville.

On a tenu tout nos engagements et tout ce que nous avions en tête de réaliser, avec de nouveaux tutaux,l’ouverture d’un bureaux des plaintes et un nouveau type de rapport de plainte pour la prévôté.

Niveau défenses propres:

Tout a parfaitement fonctionné. La DC a été active et n’a pas connu de raté. Je remercie tous les gens ayant répondu présent lors des deux alertes fatum.
Sans vous les défenses ne sont rien.

Je remercie aussi mes hommes qui répondent toujours pour aider aux défenses.
 

Sur le plan humain:

Heureux d’avoir découverts des gens répondant aux défenses avec ardeur force et courage et ne lâchant pas leur ville.

Heureux d’avoir travaillé avec une équipe soudée, réactive et formidable qui ne m’ont pas fait faux bon et la je pense à mes maréchaux et douaniers : Philios,Aranel.,Sirskinn,Poppa,Balsouche,Kalie74,Lisa. Une pensée spéciale à la chef douanière Lisa_d_arrilou qui m’a vraiment secondé.Ti clin d'oeil à Elo ma coussine adorée que j'ai entrainé bien malgrè moi dans cette galère et merci à Mel pour les fous rires.

Merci à Dame Poppa qui a su reprendre la charge de connétable en plein mandat chose jamais simple, puis à Misslutine qui a finit avec moi ce conseil.

Sinon pour le reste un grand dégout avec une partie seulement des gens actif durant se conseil, qui l’ont porté pour le bien du Maine. Le reste ayant glandé et je vois avec horreur que certains de ces glandeurs sont ceux qui vont nous succéder.

Un grand dégout de la bassesse de certain ayant fait en sorte de vouloir pourrir ce mandat.

Un grand dégout de voir des gens faire passer leur intérêt propre avant le Maine. Pour sur il fallait être motivé pour avoir envie de continuer dans cette ambiance et ce m’enfoutisme de certains la seulement pour crée la zizanie.

Voila ce que je peux dire de ces deux mois et je garderai seulement en mémoire, en toute modestie, que j’ai pu relancer sur des bases solides le pôles défenses du Maine. J’espère que mon successeur respectera mon travail par la suite.

Citation :
Ce mandat en tant que conseiller supplémentaire a été très long.
Essayant d'aider partout où je pouvais, vu les connaissances emmagasinées pendant de nombreuses années à errer dans les couloirs du conseil, je n'ai pas senti qu'on n'avait beaucoup besoin de moi et vu le peu d'intérêt qu'on a trouvé à mon savoir, j'ai préféré rester à l'écart et regarder de loin ce qu'il se passait sans rien dire.. C'est dommage.

J'ai assisté à une danse des chaises des conseillers élus que je n'avais jamais connu.
Je regrette ces conseils où les mainois se faisaient élire pour le Maine et non pour le prestige de l'élection.
Un peu de vacances va faire du bien à certains.
Bon courage aux autres. Essayez de garder un Maine digne de ce nom!!


Citation :
Bilan de fin de mandat du Connétable :

Peu de chose à dire étant donné que je suis arrivée en fin de mandat.

Les actions :
- Création d'un tutoriel du Connétable pour aider les prochains lors de leur prise de fonction.
- Création d'un tutoriel sur la façon de créer un dossier de procès afin de faciliter le travail du procureur.
- Création du "Bureau des plaintes", lieu où les mainois et voyageurs de tout horizon pourront déposer leur plaintes en tout genre.

Sur le plan humain :
Un bon accueil au Conseil et une bonne collaboration avec le Prévôt Coleen de Colmarker et la Procureur Eloïse de Lucas.

J'ai quand même été marquée, dès mon arrivée, par la "valse des conseiller" comme on peut l'appeler. Je n'avais jamais vu autant de conseiller quitter leur siège et aussi vite afin de ne pas avoir à assumer de responsabilités. Le plaisir du prestige sans les responsabilités... une seule chose à dire à ça : et les mainois vous en faites quoi ?!


Misslutine, Connétable

Citation :
Bilan de la justice :

Que dire sur ce mandat qui s'achève sur les ruines de plusieurs démissionnaires ?
Au delà des 26 procès que j'ai du traiter, l'ambiance du conseil comtal fut juste... minable.

La plupart des membres de la liste CHOPE n'ont pas du tout été à la hauteur de leurs prétentions car bon nombre d'entre eux ont démissionné.
Ces mêmes élus là, ont contribué au ralentissement de l'avancée du Maine, notamment dans de grands projets qui avaient été entamé en début de mandat tels que la révision de nombreuses chartes. En effet, Sa Grandeur Karyaan les avait chargé de certains travaux, travaux aujourd'hui inachevés.
Le Maine a subi les dérives de cette liste aux membres qui ont soit été exclu du conseil suite à un mauvais comportement, soit été démissionnaires. Pire, certains s'octroyaient des vacances en ne venant plus travailler au conseil.

Ces successions de démissions ont été la cause d'une mauvaise ambiance au conseil car le travail qui doit normalement peser sur les épaules de 12 conseillers comtaux, ne pesaient plus que sur 7 ou 8 conseillers, obligeant les "survivants" de ce conseil à faire le travail des autres.

Sans honte aucune de l'avouer, j'ai très mal vécu ce mandat en compagnie de la liste CHOPE qui a, à mon sens, été incapable de tout : de se contrôler, de travailler en équipe, de résister, de faire passer les intérêts du Maine avant les siens.

Ainsi, je suis très inquiète pour le prochain mandat comtal qui sera un mandat en période estivale. Je souhaite que le Maine aura à sa tête des élus qui penseront au Maine et n'ont à leur intérêt personnel.


Vittoria Farnezze,
Juge du Maine.

Citation :
Arrivé en fin de mandat, j'ai essayé d'être le plus présent possible et le plus réactif. Je dois reconnaitre regretter d'avoir été sur la liste CHOPE quand je vois ce qu'il c'est passé, néanmoins cela m'a permis de mettre un pied dans le conseil et ainsi voir le fonctionnement.

En résumé peu d'intervention de ma part, et beaucoup d'observation. Peu d"intervention, mais des interventions justes.

Je tiens tout de même à m'excuser envers Coleen de ce que j'ai pu lui dire, et le remercier de la confiance accordée, malgré cela.

Enfin je resterai dans la même lancé avec le prochain conseil en agissant encore et toujours pour le Maine.

Laguna

Citation :
Bilan du pôle justice vu par le procureur

Les différents procès entamés devraient être terminés pour le passage au prochain Conseil.
Deux dossiers sont prêts pour mise en accusation immédiate si les deux suspects passent par un duché qui a des accords de coopération judiciaire avec notre comté.

Su un plan moins matériel, je relèverai une bonne coopération avec notre juge, la Comtesse Vittoria, ainsi qu'avec mon amie Misslutine et mon cousin Coleen qui n'a pas fini de m'entendre pour m'avoir trainée dans cette aventure mais que j'aime malgré tout comme un frère. Je soulignerai aussi le travail assidu et la disponibilité de la Comtesse Oceane, ainsi que de dame Poppa et sire Sirskin qui ont repris chacun à leur tour au pied levé le poste de CAC.

Je déplore hélas, comme nous tous, l'ambiance exécrable qui a régné lors de ce mandat, le pire auquel il m'ait été donné de participer ou d'assister.
Il me restera une désagréable impression d'avoir été confrontée à une petite guerre de clans et une suite sans fin d'épreuves de force, de laquelle à mon avis c'est le Maine qui est sorti grand perdant.  

Pour résumer mon impression de ces deux mois de manière imagée, je dirais : "Mais que diable allait-elle donc faire dans cette galère ?"

Eloïse de Lucas
Procureur du Maine

Citation :
Bilan du bailli/CAM :

Sur le plan des actions :
Ce mandat a été consacré au niveau des finances en grande partie à l'édification des pans de murailles afin de protéger notre capitale.
A ce jour, 62 murs sont érigé et 9 de plus sont, actuellement, en cours de construction, ce qui représente un bonus défense de 40%. Lorsque nous aurons pu ériger 29 murailles de plus, soit un total de 100 murs, nous atteindrons 50% de bonus défensif.

Ces pans ont pu être construits grâce à vous, mainois, qui, chaque jour, vous rendez à la mine. Merci à vous tous.
Mais je voudrais remercier aussi nos deux sculpteurs mainois qui, donnent énormément de temps afin de tailler nos pierres. Un grand merci à vous messire Yoran pour votre dévouement au Comté et à vous messire Charles de Brissac pour votre patience, toujours prêt à aider le Maine.

Au niveau prestige, grâce aux 5 étoiles, nous avons moins sollicités nos fonctionnaires, qui répondent toujours présents lorsque nous avons besoin de points d'Etat, et je les en remercie infiniment.

Je voudrais remercier dame Poppa qui a pris le poste de CAC au pied levé. Cela m'a permis d'apprendre à la connaitre. J'ai découvert une personne très compétente, avec qui j'ai pris beaucoup de plaisir à travailler. Merci aussi à messire Sirskinn qui a su prendre la relève à ce poste et s'adapter dès son arrivée au conseil.
Un merci particulier à Meltreize pour sa bonne humeur.

Sur le plan humain :
Ce mandat a été très difficile à vivre, ceci du à une très mauvaise ambiance de la part de certains conseillers et un manque de respect envers notre régnante. Encore ce soir, je l'ai constaté en salle des maires de la part d'un maire. Personnellement, cela me choque, car, si le respect doit venir de tous, selon moi, en cette époque de 1462, on se doit de respecter notre régnant. On peut exprimer son désaccord tout en parlant avec respect et déférence.

Sa Grandeur Karyaan n'a pas toujours la bonne façon de dire les choses, son ton est parfois dur, et elle ne prend jamais de "pincette", mais, ayant été moi-même régnante, je dois reconnaitre qu'arriver à régner efficacement dans une telle ambiance est loin d'être facile, bien au contraire. Le régnant doit pouvoir, selon moi, s'appuyer sur ses conseillers, et non pas subir l'irrespect envers sa personne dès un désaccord.

Oceane_ktf, Bailli/ CAM

Citation :
Bilan du CaC:

Je suis arrivé au Conseil en remplacement de dame Erraa la CaC précédente. Le Pôle économique se portait alors bien, porté par Océane ainsi qu'Erraa et Poppa qui lui a suppléée un moment. Sans révolutionner le travail accompli jusque là, j'ai poursuivi les affaires courantes, honorant les contrats commerciaux que mes prédécesseurs avaient négociées et gérant l'approvisionnement en céréales afin de pourvoir le Comté en bestiaux, ainsi que le contact entre les économies municipales et comtale.

Je tiens a remercier Océane qui m'a épaulé de façon à ce que ma prise de poste se fasse le plus rapidement possible, sans effet donc sur le fonctionnement comtal qui n'aura subi aucune coupure.

Concernant l'ambiance générale, n'ayant pas été présent au début du mandat, je n'ai pu que constater les dégâts causés. Je n'ai, de mémoire, jamais vu tels comportements par le passé, et je regrette une époque déjà bien lointaine malheureusement. Le respect est l'affaire de tous, avec cela je suis bien d'accord. Mais le respect envers le Régnant est de rigueur, et des têtes seraient tombées pour bien moins que ce que j'ai pu voir à une époque. Rien n'interdit d'être en contradiction avec une décision que l'on juge mauvaise, à condition d'exposer ses arguments, sans manquer de respect. Je ne trouve pas normal certaines paroles que j'ai pu entendre au sein de ces murs et j'espère pouvoir revoir un jour ce Maine que j'ai connu a une époque, qui respectait ses institutions sans s’entre-déchirer.

Sirskinn, CaC

Citation :
Ayant été présent du début jusqu'à la fin, ce mandat fut particulièrement difficile.
J'ai pu participer a beaucoup de débat auquel il m'était possible de donner mon avis.
Malheureusement, des tensions se sont produit dans un conseil divisé qui n'a jamais pu se réunir et se rapproché.
Ces rixes personnelles tout au long du mandat, dont les préjugés étaient déjà toute faite, ont conduit a des désistement de la part de plusieurs ou a des bannissements de certains.
Il fut regrettable que la liste opposante fut fustigé et réduit a l'état de bouc émissaire.
Je déplore un manque de respect et de diplomatie de la part de certaines personnes envers d'autres, influencé par un jugement personnel déjà fixé qui n'a cessé d'accroître sans qu'il y ai un changement de regard.
Aussi j'ai de plus ressentit que chez une personne, l'étiquette primait plus que l'opinion envers cette personne.
Ce manque de courtoisie a provoqué ainsi une ambiance des plus malsaine.
Néanmoins, je salue toutefois le travail effectué par mes confrères et du régnant malgré les dissensions qu'il y a pu avoir durant ce mandat.
Et j'espère que ces querelles pourront être enterrer pour qu'il puis aboutir a une réconciliation pour le bien du peuple Mainois.

Cael Thas

Citation :
Sur le plan technique, de mes yeux de blond soient-ils, j'ai pu observer, aider s'il se pouvait et débattre avec des collaborateurs convaincu, pas toujours du même avis mais c'est dans la diversité que se fonde les idées.

De l'idée, il y en avait de toute part, mais le fond sans la forme accompagné d'animosité, par expérience, mène souvent au néant. Il est tellement simple d'entendre mais si difficile d'écouter.

Et malgré tout les mandats passés au conseil depuis ces 7 dernières années, celui-ci à comme un goût d'originalité. Certes pas le pire ni le meilleurs d'un point de vu humain.
Bien que pour les protagonistes, la volonté d'œuvrer pour le Maine semblait une idée communes, la divergence fut abyssale. Outre le fait des deux listes, dont une fois élus forme un conseil à part entière, j'ai pu observer avec regret un manque de respect et de communication, entêté par l'exaspération de tous, nourit par un cercle vicieux d'orgueil et de préjugé, alors que de nombreux maux et mots étaient prononcés, parfois même pour des sujets qui à mon sens ne valaient pas toute cette peine.
Ce qui est dommage c'est l'image générale qu'aura donné ces deux mois sur la politique Mainoise malgré les qualités certaines de tous. A rappeler que l'on ne devient pas conseiller par plaisir mais par vocation, avec les responsabilités que cela incombe.

Personnellement, je regrette tout de même avoir prêté le nom de CHOPE à une liste qui ne lui à pas fait honneur. Car trop souvent mentionné à tord quand il s'agit de méfait des personnes concernées et non de l'esprit et les valeurs mainoise que ce mouvement inspirait d'antan. Si je puis me permettre, comme Maitre Corbeau, je jure mais un peu tard qu'on ne m'y prendra plus.

Cependant, il n'y a pas que du négatif puisque le Maine tiens comme toujours face à l'adversité. Comme toujours, il y a eu des hauts et des bas. Je souhaite donc bon courage au prochain conseil.

Mainois un jour, Mainois toujours !
FIERTÉ, HONNEUR, JUSTICE !!!


Rédigé et signé au Palais des Comtes du Maine,
Le sixième jour du mois de juin de l'an mil quatre cent soixante deux sous le règne de Sa Majesté Jean III.



Comtesse du Maine.

_________________

"La parole est l'arme du faible, l'épée l'arme du sot, j'ai choisi d'être faible et de m'entourer de sots."
"L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit." [Aristote]
Je suis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cael

avatar

Nombre de messages : 368
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Dim 8 Juin - 22:31

Citation :

De Nous, Cael Thas, Comte du Maine.
A Vous, Peuple du Maine.



Le Conseil Comtal du Maine qui travaillera durant les prochains jours d'été sera composé comme suit:

  • Comte: Sa Grandeur Cael Thas
  • Vice-comtesse:: Sa Grandeur Oceane
  • Porte-parole: Dame Marypole de Monfort-Vendôme

  • Bailli: Sa Grandeur Oceane
  • Commissaire au commerce: Monseigneur Athena de Lavallière
  • Commissaire aux mines: Son Excellence Laguna

  • Prévôt des Maréchaux: Monsieur Sirskinn
  • Connétable: Dame Cornélia
  • Capitaine Royal:

  • Juge: Monsieur Hrolf de Kraki
  • Procureur: Monsieur Lantarius Conavrin

  • Conseillers sans poste:
    • -Monsieur Tommaso di Monteroni
    • -Dame Esquimote Le Fin
    • -Son Excellence Angeken

  • Intendante des Finances Royales: Sa Grandeur Oceane
  • Secrétaire d’État: Monseigneur Aubane Sandrelune

  • Chancelière: Son Excellence Meltreize de Neuville
  • Hérault: Baronne Erwelyn Corleone

  • Autres Conseillers supplémentaires:
    • -Monsieur Assirian de Moval
    • -Monseigneur Dimaro di Campiglio
    • -Monsieur Zika

  • Responsable de l'animation: Dame Esquimote Le Fin
  • Rectrice: Dame Octavie Gallendis

Nous ferons de notre mieux pour nous montrer dignes de votre confiance. La continuité des dossiers sera assurée dans la joie et la bonne humeur. Nous en profitons donc pour remercier l'équipe comtale sortante de son aide dans la transmission des différents postes.

Vive le Maine!



Fait au Palais des Comtes du Maine,
Le huitième jour du mois de juin de l'an mille quatre cent soixante deux.


Comte du Maine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cael

avatar

Nombre de messages : 368
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Lun 23 Juin - 18:33

Citation :


De Nous, Cael Thas, Comte du Maine.
A vous, Peuple du Maine.
A tous ceux qui liront.


Suite au réforme des "Hautes Instances Financières" sur les frais de bouche, qui a conduit a la suspension provisoire de celle ci, permettant ainsi d'alléger un peu nos dépenses.

Le conseil précédant a procédé a la suppression des taxes sur l'alimentation, puis a leur réintroduction, quinze jours plus tard. Nous laissant le choix d'effectuer nous même, notre décision sur ces taxes.

Après discussion avec le Conseil, nous avons choisi d’exonérer les mainois des taxes sur l'alimentation de base vous permettant ainsi profit et aussi afin d'aider tout le monde et plus particulièrement les villageois plus fragiles.

Les taxes, ne peuvent être retouchées avant une période de limité de quinze jours minimum après modification. Ce délai étant passé, nous pouvons dès à présent réviser ces taxes.

Ainsi les taxes sur les pains, maïs, fruits, laits et viandes vont donc être retirées provisoirement, dès aujourd'hui et ce pour une durée indéterminée.

Avec toute notre sympathie,
Que cela puisse vous réjouir.


Fait au Palais des Comtes du Maine,
Le vingtième jour du mois de juin de l'an mille quatre cent soixante deux.



Comte du Maine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cael

avatar

Nombre de messages : 368
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Lun 23 Juin - 18:33

Citation :


De Nous, Cael Thas, Comte du Maine.
A vous, Peuple du Maine.
A vous habitants de Mayenne.


A la demande du maire, dernièrement élu, ne pouvant pas être disponible pour gérer la mairie de Mayenne, suite a son départ en retraite.

Nous ne pouvions pas laisser une mairie sans administrateur.
Ainsi a la demande du conseil comtal, messire Assirian a été chargé de reprendre la mairie par révolte afin de pourvoir au besoin de Mayenne et de ses habitants.

Nous déclarons donc légitimes les révoltes, entrepris par le conseil comtal, qui se sont déroulées ces derniers jours à Mayenne.
Messire Assirian est donc a présent le nouveau maire de Mayenne par intérim.

Avec toute notre affection,
Que vous puissiez reprendre le cours normal des choses.


Fait au Palais des Comtes du Maine,
Le vingt-troisième jour du mois de juin de l'an mille quatre cent soixante deux.



Comte du Maine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cael

avatar

Nombre de messages : 368
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Ven 18 Juil - 21:41

Citation :


De Nous, Cael Thas, Comte du Maine.
A vous, Peuple du Maine.
A tous ceux qui liront.


Un mois s'est écoulé et dès le mois de juin, nous avons commencé à ressentir l'arrivée de l'été.
Avec les départs, le rythme que nous avions auparavant a changé.
Mais il s'est tout de même passé des évènements et le travail n'a pas manqué.
Ce mandat a commencé dans une ambiance apaisée et nous sommes heureux de pouvoir travailler ainsi.

Notre économie est restée stable. Nous cherchons toujours ce qu'il y a de mieux pour vous, dans la mesure du possible.
Nous avons notamment aider économiquement les mairies, lorsque cela est nécessaire.
Mais il faut savoir que le Comté n'est pas non plus une corne d'abondance.
Nous procédons toujours a l’édification des murailles, utiles pour la défense, nous dépensons beaucoup d'écus pour ce faire.
Avec la réforme des frais de bouche, nous avons cherché de ce qui était le plus avantageux pour les Mainois.
Ainsi après réflexion, notre choix s'est porté sur la suppression des taxes.
Nous permettons aux Mainois de profiter de la non taxation sur la consommation d'aliments et ce, aussi longtemps qu'il sera possible.
Certains pensent que nous nous enrichissons par les impôts, qui ne serviraient qu'à remplir les caisses de l'état?
Eh bien non, il est facile de critiquer les choix fiscaux quand on n'est pas aux responsabilités. Il y aura toujours des mécontents.
Nous ne somme pas riches en réalité, comparé a d'autres provinces qui sont plus nanties, et où les recettes augmentent, nous nous stagnons.
Car en effet, le principal but de notre comté est avant tout de servir l’intérêt des Mainois.
Nous avons des dépenses conséquentes, notamment pour l’édification de murailles, l'entretien de nos mines, la défense... et j'en passe, ce qui vous procure matériel et travail, nécessaire pour faire tourner une province et ses habitants.
Tous ce que nous faisons, est avant tout pour tout puisse fonctionner normalement dans notre Comté, pour vous Mainois.

Nous avons eu quelques soucis pour la succession du maire de Mayenne, la précédente bourgmestre élue ne pouvant pas assurer son mandat. La mairie a donc eu un maire par intérim par une reprise de la mairie. Certains se sont amusés à semer le trouble, en faisant crier que la mairie était attaquée, mais le Comté a repris le contrôle de la situation.
Nous avons aussi par la suite essuyé une attaque de brigand à Mayenne qui a pu être gérer et repousser, je tiens à remercier les habitants, et notamment ses défenseurs.
Nous avons aussi subi un pillage du marché du Mans, le comté a pu contribuer au renflouement du marché. Actuellement grâce à ses habitants, le cours normal reprend.

La guerre a été déclarée par le Roy suite à des incursions du Berry en territoire d’Orléans.
Nous sommes en guerre, une guerre qui va nous toucher. Par souci de sécurité en territoire Mainois, le ban n'est pas levé.
En ces temps troubles, il est important de se tenir présent pour la défense du Maine.
Nous vous invitons donc à rejoindre les lances de défense civile pour ceux qui ne le seraient pas encore, pour cela contacter nous.
Nous avons eu aussi la nomination d'un Capitaine Royal en Maine, permettant ainsi d'avoir une armée, pour notre défense.
La sécurité du Maine est l'une de nos priorités.

N'oubliez pas qu'il y a une partie de soule, contacter les organisateurs si vous souhaitez y participer.
L'université est également ouverte et à votre disposition.
Je vous rappelle aussi que vous pouvez nous contacter, ainsi que vos représentants municipaux si vous le souhaitez.
Nous sommes là pour Vous, je le redis car c'est important.

Aussi voici les bilans des conseillers:


Citation :
Bilan du Bailli :

Nous avons attaqué durant ce mandat la période estivale. Comme de coutume en cette période, les départs et les absences font que l'activité économique tourne au ralenti. Cependant, malgré cela, le Comté ne souffre d'aucune pénurie, et nos finances, en cette période troublée par les conflits, sont saines.

De plus, la construction des murailles se poursuit, nous apportant un surcroit de sécurité important. Cette construction est financée par le Comté, sans aide aucune de la part de la couronne, grâce, notamment, aux économies réalisées grâce à la suppression de la corruption et des frais de bouche.

Cependant, la baisse du prestige du DR nous oblige à solliciter un peu plus qu'à l'accoutumé nos fonctionnaires, et je les remercie de répondre toujours présent et de nous apporter leurs compétences.

Je remercie donc les mainois qui travaillent activement pour le Comté, et j'invite artisans et cultivateurs à continuer de faire tourner leurs échoppes, de cultiver leurs champs et d'élever leurs bestiaux.
Merci à tous.


Océane

Citation :
Bilan du CAC :

Après la première semaine de mise en place, la première partie de ce mandat s'est passés sans encombre. Des contacts avec les comtés environnants ont été faits mais n'ont hélas pas trouvé de succès car tous le monde recherche la même chose comme la pierre, le fer, les peaux. De plus entre temps l'annonce de la guerre avec le Berry étant mise en place ne facilite pas le commerce avec la Bretagne qui nous est interdit désormais. Mais nous ne perdons pas espoir de voir de nouveaux contrats apparaitre.

Concernant les maires, après quelques soucis avec la ville de Mayenne où il n'y a pas eu de candidat il a fallu pallier aux manques de la ville pour que celle ci ne souffre pas. Je tiens d'ailleurs à remercier tous les maires et ceux partis au cours de ce mandat pour leur collaboration avec le comté répondant tous le temps pour s'entraider. Je tiens à souligner également que chaque ville a ses impôts en règle et que tout se passe bien. D'ailleurs la ville du Mans souffre actuellement sur son marché et tous villageois sont appelés à aider le maire. Puis chaque villageois peut aider sa ville soit par don ou en denrées, n'hésitez pas à contacter votre maire ou le comté directement pour de grosses ventes.


Athena de Lavallière

Citation :
Bilan du CAM :

Pour commencer j'aimerais remercier Océane de m'avoir expliqué tout ce qu'il faut savoir pour ce poste et de m'aider dès que j'en ai besoin.
Pour ce qui est du fonctionnement des mines en elles-mêmes tout va bien, toutefois pensez bien à travailler dans nos mines, notamment celles de fer et de pierre, ressources très utiles pour l'entretien des mines ainsi que pour nos villes.


Laguna

Citation :
Bilan du Prévôt :

Il est difficile de reprendre le flambeau d'un Prévôt tel que messire Coleen, qui a pu mettre en place énormément de chose durant le mandat précédent. L'arrivée de la période estivale n'aide pas non plus, avec des départs en voyage de personnes très impliquées dans notre défense depuis de longs mois et qui avaient besoin d'un repos bien mérité.

Nous avons eu à reprendre au nom du Conseil, jusqu'aux prochaines élections municipales, la mairie de Mayenne, suite à une candidature accidentelle de dame Mu1ere. Malgré la résistance de certains trouble-fête à cause de qui cela fut moins aisé que prévu, nous avons pu permettre à messire Assirian d'assurer l'intérim afin que les Mayennais soient le moins lésé possible.

Toujours à propos de Mayenne, nous avons eu, il y a quelques jours, l'arrivée d'un groupe de personnes dont l'intention manifeste était de nuire. Dès leur arrivée, nous avons pu mettre en place une défense suffisante pour contrer leur action durant la nuit même ayant suivi leur arrivée. Pour cela je remercie une fois de plus les citoyens qui se sont porté volontaires et qui ont permis de faire de cette défense un succès tel que nos agresseurs en ont fui dès le lendemain.

Par ailleurs, je suis toujours à la recherche de chefs maréchaux, de douaniers et de volontaires pour la défense civile. Si vous êtes intéressé ou si vous souhaitez de plus amples informations, n'hésitez pas à me contacter.

Je profite également de ce bilan pour remercier de nouveau toutes les personnes impliquées dans la défense de notre Comté. Merci à tous.


Sirskinn

Citation :
Bilan du connétable:

Des pigeons ont été adressés aux différentes villes du Maine mais peu de réponses de la part des villageois, ce qui est décevant. Malgré ma demande auprès de chaque maire des villes pour connaitre les lances disponibles pour la défense (sauf Laval ayant les renseignements à ma portée) le silence est roi.

C'est regrettable et je suis très très déçue de la non application des villageois mais je ne désarme pas.


Cornélia

Citation :
Bilan du Capitaine Royale en Maine:

La guerre menace, l'Ost est à reconstruire mais nulle situation n'est désespérée.
L'armée "Le Lys d'Ombre" est constituée en nostre magnifique capitale, elle est dès aujourd'hui en état d'accueillir des lances si besoin. Cette armée est destinée à protéger le Mans ou toute autre ville mainoise, à nettoyer nos routes ou à toute mission défensive en Maine; les anciens me connaissent, je ne fais pas de promesses insensées mais nul ne me fera reculer ni fuir.
Je suis un soldat, j'ai toujours œuvré du côté loyaliste et je suis revenu cet hiver pour aider à la défense du Maine, suivant les ordres de la Connétablie, au côté de nobles languedociens. J'ai ensuite décidé de me remettre au service du Comté comme jadis.
Nouvellement nommé Capitaine Royal en Maine, je souhaite faire revivre l'Ost en nostre belle province, il existe suffisamment de missions qui justifient cette entreprise. Bientôt, je me ferai un plaisir de vous en dire avantage.


Tom

Citation :
Bilan du Juge

Le Juge a eu une activité des plus calmes, seulement un procès à traiter et encore celui-ci s'est terminé par une relaxe pour vice de procédure.
Nous restons néanmoins vigilant.


Hrolf

Citation :
Bilan du Procureur:

C'est une début de mandat fort calme, allant de pair avec la tranquillité qui est souvent caractéristique des périodes estivales. Outre un pilleur de marché et des preneurs de mairie qui ont échoué lamentablement, les choses suivent leur cours, j'en profite d'ailleurs pour saluer bien bas les défenseurs de Mayenne et la Défense Civile en général.


Lantarius

Citation :


BILAN DE LA CHANCELLERIE

Bilan de mi de mandat

A ce jour, je déplore la démission de Messire Angeken, tout en acceptant ses raisons. Mais il manque en Chancellerie. Et Dame Marylune a aussi quitté le territoire Mainois, laissant donc la zone de l'ouest sans ambassadeurs.

Son Excellence Laguna a toujours en charge la zone du sud et la Comtesse Vittoria la zone de l'est.

Les autres zones, DR inclus, sont traitées par mes soins.

D'ici quelques jours nous verrons la signature du Traité de Coopération Judiciaire entre le DR et la Guyenne! après celle du Lyonnais Dauphiné c'est une satisfaction à relever!

Excellent accueil d'ailleurs du Chambellan de Guyenne SE Hélie du Cougain que j'ai retrouvé à Bordeaux justement pour la signature du Traité.

Pour le moment sinon, a part une vigilance de tous les instants..je ne vois rien d'autre à signaler.

Je tiens à terminer par quelques mots à propos de notre Comte que je taquine régulièrement mais qui sait garder son humour et beaucoup d'humilité!



Chancelière du Maine


Avec toute notre attention,
Que cela puisse vous informer.


Fait au Palais des Comtes du Maine,
Le dixième jour du mois de juillet de l'an mille quatre cent soixante deux.



Comte du Maine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cael

avatar

Nombre de messages : 368
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Ven 18 Juil - 21:42

Citation :


De Nous, Cael Thas, Comte du Maine.
A vous, Peuple du Maine.
A vous habitants du Mans.


Suite a la disparition du maire, dernièrement élu, ne donnant plus aucun signe de vie, laissant le siège de Maire du Mans vide.

Ayant attendu quelques jours, au cas ou il réapparaitrai.
Il nous était plus possible de laisser une ville, qui plus est Capitale, sans Maire.
Alors a la demande du conseil comtal, messire Scorpius fut chargé de reprendre la mairie par révolte afin de pourvoir au besoin économique du marché, à ses habitants, et ainsi à la sécurité du Mans.

La révolte qui s'est déroulée au Mans, a été entrepris par le conseil comtal, elle est donc légitime.
Messire Scorpius est donc le maire par intérim du Mans, jusqu'au prochaines élections du Mans.

Nous vous signalons aussi, a vous Manceaux, l'importance de la défense du Mans, en ces temps troubler, ainsi qu'a vous autre Mainois.
En effet, nous sommes en guerre, le danger s'approchant, de jour en jour vers nos portes, nous vous invitons à contacter le prévôt, ou à déjà intégrer les lances de défense civile encore disponible.

Avec toute notre attention,
Que nous puissions ensemble défendre, le Maine, notre foyer.


Fait au Palais des Comtes du Maine,
Le dix-huitième jour du mois de juillet de l'an mille quatre cent soixante deux.



Comte du Maine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marypole

avatar

Nombre de messages : 320
Localisation : jamais loin de Hrolf.
Date d'inscription : 26/08/2013

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Jeu 14 Aoû - 15:44

Cael a écrit:
Citation :


De Nous, Marypole de Montfort-Vendome, Porte-Parole.
Au nom de Sa Grandeur Cael Thas, Comte du Maine.
A vous, Peuple du Maine.
Et à tous ceux qui de droit liront ou se feront lire.


Avec un peu de retard dû à l'extrême tension qui règne dans notre Duché depuis que les brigands Fatum ont décidé de s'emparer de Laval ville jusqu'alors tranquille, moi, Marypole de Montfort Vendôme, Porte Parole du Comté du Maine, vient vous présenter le bilan du dernier mandat de SA Grandeur Cael Thas et de son équipe !!

Citation :
Bilan du Comte:

Un mandat comtal s'est achevé, ce fut une période estivale peu commune aux années précédentes.
Nombre de ressortissante mainois sont en voyage .
Nous avons traversé une période extrêmement houleuse et elle n'est point encore terminée.
Mais nous avons travaillé du mieux que nous le pouvions.

Dans la guerre du Berry, le royaume a pu être victorieux avec la prise de la Capitale Bourges en quelque jours.
La guerre nous a donc aussi touché malheureusement, des brigands s'en sont pris a l'une de nos villes.
La prise de Laval par les Fatum a été d'autant plus incompréhensible que nous aurions pu les vaincre malgré leur nombre si tous les Lavallois présents alors en ville s'étaient mobilisés. Ils manquaient seulement quelques personnes.
Aussi, j'insiste sur l'importance de défendre, tous, lorsqu'un danger aussi important est signalé.
Je remercie ceux qui se sont joints a la défense civile pour leur abnégation et courage.

Il nous a fallu tenir à bout de bras l'économie et les défenses des villes mainoises qui par contre coup ont subi l'impact de cette prise immonde !
Les fatum n'ont rien trouvé !! mais ils ont imposé leurs lois qui est celle de l'écrasement du peuple par des prix exorbitants sur le marché et ce pour leur profit.

Notre économie a donc subi des conséquences, la prise d'une ville a pour conséquence la déstabilisation de l'économie des villes et des marchés.
Le prestige a baissé également, mais pour différentes raisons, en effet, les dépenses sont en hausse et ont déjà triplé en un mois.
Nous procédons toujours a l’édification des murailles plus que jamais nécessaires a la défense du Château.

Le pôle justice a du aussi travaillé vite et bien mais sans précipitation extrême pour pouvoir mener à bien les procès des brigands dont bon nombre d'entre eux sont actuellement dans nos geôles.

L'été fut chaud, l'été sera encore chaud.
Tenez vous prêts Mainois de toutes villes et de tout rang à devoir affronter encore certainement quelques alertes.
Vos Maires sont exemplaires de courage et de ténacité et nous les aidons comme nous le pouvons.
Rejoignez les, contactez nous pour la défense.

Nous vaincrons cette vermine avec l'aide du Roy qui ne nous a point abandonné, nous faisant l'honneur d'être dans la ville de Laval faisant actuellement face à ces monstres.

Comme vous pourrait le constater en prenant connaissance les bilans suivants des Conseillers Comtaux, personne n'a chômé.

Que le Maine Vive !!


Cael Thas, Comte du Maine

Citation :
Bilan du Bailli:

La période estivale est toujours une période critique pour l'économie d'un comté, mais nous sommes arrivés, durant le dernier mois, à "tenir le cap" si je puis dire.

Le prestige du domaine royal étant descendu, le comté a plus sollicité nos érudits.
Merci à vous qui, chaque jour, vous proposez pour fournir les PE dont le comté a besoin et à ceux qui prennent les offres qui sont déposées.
Grâce à vous, les institutions mainoises fonctionnent correctement et n'ont subit aucun désagrément.

La production d'animaux n'a souffert d'aucune pénurie, le comté fournissant régulièrement les bêtes dont les éleveurs ont besoin.

Concernant les murailles de notre capitale, leur construction s'est poursuivie lors de ce mandat.
En effet, régulièrement des pans de murailles sont érigées afin de renforcer nos défenses.
Merci à tous ceux qui prennent les embauches afin de monter ces murailles.

Je voudrais remercier mes collègues du pôle économique, la Vicomtesse Athena avec j'ai pris plaisir de travailler et messire Laguna pour son implication dans le poste de Commissaire au mines, chacun sachant l'importance que j'apporte à notre parc minier.


Oceane

Citation :
Bilan du CAC:

Après une première partie de mandat qui c'est passé calmement le deuxième mois fut un peu plus compliqué. En effet, l'arrivée des brigands dans nos comtés nous a donné un peu de fil à retordre concernant les marchés, forçant nos villageois a quitter leur échoppe pour aller défendre. Ce qui a vu arrivé une pénurie de denrées quasiment partout.

Mais c'est sans compter sur chaque maire qui se donne cent pour cent pour leur ville, de pouvoir nous remonter leur besoins et de s'entraider entre eux que les villageois arrivent encore aujourd'hui à se nourrir convenablement. Quant aux impots, chaque ville est en règle malgré les péripéties rencontrés. Il a cependant été décidé que les villageois de Laval seraient exonérés d’impôts le temps que les Fatum avaient mains prises sur la mairie.

Pour conclure je tiens à remercier mes collègues du pôle économique, chacun des maires qui ont été efficace et rapide et surtout les villageois qui n'hésitent pas à aider malgré la crise que nous traversons.

Et si toute fois vous auriez des denrées en trop dans vos greniers n'hésitez pas à nous contacter pour aider les villes et la défense à se nourrir. Le comté recherche continuellement des peaux, céréales, pains.


Athena

Citation :
Bilan du CAM:

Mine de rien tout va bien, d'autant plus avec les arrivées massive de FATUM qui fréquente beaucoup nos mine. La mine d'or est quelques peu moins fréquenté, mais cela est, en quelque sorte, voulu de la part de notre bailli et de moi même. Nous avons avant tout besoin des ressources que sont le fer et la pierre.


Laguna

Citation :
Bilan du Procureur:

La tâche a été difficile, car je ne m'attendais point à faire autant de procès d'un seul coup ! Ah oui les Fatums m'ont donné du souci, et j'ai réussi à pallier la difficulté.
Toutefois, c'est avec plaisir que j'ai effectué ce travail et je vous remercie le Conseil de m'avoir aidée, guidée dans ce domaine, car cela n'est point évident.
Belle aventure ! J'espère qu'un jour je pourrai le refaire mais beaucoup plus armée dans ce poste.
Merci.


Cornelia

Citation :
Bilan du Juge:
   Le Juge a eu une activité des plus calmes, quelques procès à traiter seulement avant l'invasion des brigands Fatum. Bonne coordination avec le nouveau Procureur remplaçant. Le mandat suivant risque d'être plus animé.


Hrolf

Que ce bilan soit lu et relu afin que chacun sache que dans ces temps difficiles, les membres du Conseil unis autour de sa Grandeur Cael Thas se démènent chaque jour pour que le peuple souffre le moins possible de cette infamie que fut la prise de Laval par ces brigands, hélas encore sur nos Terres.
Peuple du Maine, l'heure n'est pont à la discorde mais à celle de l'union.



Comte du Maine

Porte-Parole du Maine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marypole

avatar

Nombre de messages : 320
Localisation : jamais loin de Hrolf.
Date d'inscription : 26/08/2013

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Dim 14 Sep - 13:07

Marypole a écrit:
Citation :


De Nous, Marypole de Montfort-Vendome, Porte-Parole.
Au nom de Sa Grandeur Cael Thas, Comte du Maine.
A vous, Peuple du Maine.
Et à tous ceux qui de droit liront ou se feront lire.


Du bilan de mi mandat du Conseil siégeant en ces mois de Juillet , Aout et Septembre 1462 sous la houlette de sa Grandeur le Comte Cael Thas.


Citation :
Bilan du Comte:


Pendant le mois de Juillet et Aout, le Conseil du Maine a du faire face à plusieurs situations difficiles et délicates.
En ce début de mois de septembre, la rentrée fut non sans problème, mais il y a de bonnes nouvelles.
Les Fatums s'étaient emparés de la Mairie de Laval, puis en ont été chassés grâce au concours de Sa Majesté le Roy en personne et de ses soldats de l'armée de la Princesse Leyah.
Son altesse Leyah a pris donc en main la Mairie de la ville, auparavant occupée par les fatums, avec l'aide du Conseil du Maine.
A présent, les brigands sans foi ni loi sont partis tout en laissant une ville qui a été martyrisée.
Un nouveau Maire vient d'être élu. Sa tâche ne sera pas simple.
Des artisans contribuent actuellement par leur effort au redressement de Laval.

Les Maires ont été admirables et les rapports en Conseil et Mairie cordiaux et efficaces.
L'économie du Maine n'a pu que s'en ressentir mais l'équipe comtale a tenu bon les comptes.
Le Prestige remonte à nouveau, des dépenses  conséquentes ayant été multipliées par quatre.
La justice s'est activée. Il a fallu mettre les brigands dans nos geôles et ce fut fait !!
Le Maine est toujours en état d'alerte, les fatums sont en Bretagne. N'oubliez pas de contacter le Prévôt du Maine Dame Esquimote.

Ce mandat a été difficile;  été, perte de Laval, manque de personnes impliquées : ceci explique cela.
Une certaine fatigue se fait actuellement ressentir et certains conseillers expriment leur regret de ne pas avoir pu mieux faire.
Moi-même, je reconnais, ne pas avoir été à la hauteur des attentes: Errare, humanum est.

Mais le Maine tient bon, nous saluons votre patience et le courage dont vous avez fait preuve, nous vous remercions:
Pour la défense de Laval, Burince, Cassendre, Dalerand, Dotty, Guenivelle, Hervald06, Meopa, Sheva.elissare, Silten, Viktor74, ainsi que de Athena44, Esquimote, Laguna, Sirskinn, Oldtimer, qui sont nobles et conseillers, car oui le conseil n'a point abandonné Laval.
Pour la défense a travers le Maine, nous remercions les Manceaux: Dryne_de_myr, Galyangar, Peyre_roger, Robin; Les Lavalois: Cassendre, Guenivelle, Paximus, Ricket, Tennant_timelord; Les Monmiraillais: Letor, Zika, Lillouth, Pandorine; Les Mayennais: Mikelander, Sissidulac; ainsi que des conseillers ou nobles: Athena44, Cornelia11, Esquimote, Hrolf, Laguna, Marypole, Océane_KTF, Oo.cerise.oo, Scorpius, Sirskinn, Tomnissa666, Emylie, Octavie.
Ces personnes, n'ont pas hésité à se déplacer où il le fallait pour la sauvegarde du Maine.
Nous regrettons le peu d'implications de la part de certains nobles, et d'autres qui sont partis alors même que le Maine était en danger.
Nous remercions la Couronne par Sa Majesté Jean, de son Connétable Fred, et de sa Surintendante Zelha des conseils qu'ils m'ont donnés, et l'aide de des hommes et des femmes mis par eux à notre service.

Restez vigilants... l'ennemi n'est pas loin.

Vive le Maine, Vive Vous !!


Cael Thas, Comte du Maine

Citation :
Bilan du Bailli:

Une moitié de mandat décevante pour ma part.

Cette déception ne vient pas de l'économie du comté qui se porte bien, ni des villageois et érudits que je remercie d'être là, chaque jour pour aider le comté à leur manière. Mais elle vient du conseil et de moi.

En effet, en tant que conseillère, j'aimerais vous présenter mes excuses, car j'estime ne pas avoir été à la hauteur pour quoi vous m'avez élue.


Oceane

Citation :
Bilan du CAC:

Mi mandat très calme et tout s'est bien passé avec les maires qui font un très bon travail. Rien de spécial à ajouter vraiment à part rejoindre le ressentiment de mes collègues.

Le comté recherche perpétuellement divers denrées comme le blé, le maïs, la peau, si vous en avez en stock n'hésitez pas à contacter le maire de votre ville.


Athena

Citation :
Bilan du CAM:

On se retire les mains des pioches et on s'en met plein les poches ...ou quelques chose comme ça. Les mines ont été bien exploitées ses derniers temps, entre autre avec la présence de ses étrangers ou plutôt brigands, donc ils ne font pas que du mal ...Ou presque, toutefois, comme il sont partis, la fréquentation des mines diminue, mais reste cependant très correcte, j'invite donc les villageois à continuer de la sorte et les remercie de leur bon travail.

Pour finir je rappelle qui est plus intéressant pour les villageois comme pour le comté de travailler heure par heure, dans la mesure du possible plutôt que de prendre 22h.


Laguna

Citation :
Bilan du Procureur:

Il faut avouer que cet fin de mandat fut assez difficile. Un ralentissement se fit sentir au conseil, et je trouve ça dommage. Je présente toutes mes excuses aux Mainois pour ma nonchalance.

Toutefois, la justice poursuit son cours. Doucement. Nous pouvons espérer que, après la période agitée des fatums, nous puissions retrouver un peu de quiétude.


Lantarius

Citation :
Bilan du Juge:

La justice a bien tenu le choc de cet été et du passage de la bande des Fatum. Tous ces brigands ont été mis en procès par la procure et beaucoup d'entre eux sont allés croupir dans un cul de basse fosse au pain sec et à l'eau.

28 procès lancés, 1 relaxe, 8 condamnations, 19 jugements encore à rendre et qui seront rendus avant la fin de cette mandature. Tous ces procès ne concernent pas forcément les fatum car nous avons eu à subir des actes de brigandages et de méfaits habituels, mais nous veillons et ce n'est pas parce que les fatums furent là que les petits méfaits furent oubliés.

Le justice suit son cours


Hrolf

Citation :
Bilan du Prévot:

Un mandat pour ma part fort éprouvant et… décourageant.
La sécurité du Maine a été gravement mise à mal. Le peu d’implication des Mainois, malgré les annonces d’alerte a mis en péril la ville de Laval qui a subi les assauts des Fatums.
La sécurité du Maine passe par l’implication de Maréchaux, de Douaniers et de TOUS les Mainois. Deux ou trois volontaires par ville n’est pas suffisant pour défendre vos biens, vos marchés.
Une annonce informant du besoin de maréchaux et de douaniers parue le 23 Aout, n’a vu qu’un seul poste de douanier pourvu !
Qu’est devenu le Maine où les villageois étaient soudés, actifs, accourant à la moindre alerte pour défendre ?
Malgré une grande déception, je tiens néanmoins à remercier chaleureusement tous les civils qui se sont mobilisés pour défendre le Maine, les chefs maréchaux de Montmirail, du Mans et de Mayenne.
La sécurité de chacun passe par l’implication de tous, pensez-y !


Esquimote

Mainois un jour, Mainois toujours !

Rédigé et signé au Palais Des Comtes du Maine le 14 septembre 1462



Porte-Parole du Maine.

Comte du Maine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloise de Lucas

avatar

Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 24/01/2014

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Sam 11 Oct - 20:30

Citation :

De Nous, Coleen de Colmarker, Régent du Maine.
A vous, Lavalois, Lavaloise
A Vous, Peuple du Maine.



    En ce jour funeste où Laval souffre encore, nous ne pouvons que déplorer l'attitude mesquine et crapuleuse d'un homme qui n'a même pas eu le courage de s'exprimer lui-même face à ceux qu'il a spoliés, laissant sa complice faire une déclaration des plus pathétiques. En ce jour où Laval est de nouveau mise à mal, il ne sera pas dit que la ville s'effondrera. Elle plie le genou, mais ne sombrera pas. Depuis des semaines, voire des mois à présent, le sort s'acharne sur celle qui fut longtemps la lumière du Maine.Laval l'imprenable, Laval la grande, Laval l'intouchable.  Rien est immuable. Et c'est drapé de trop d'assurance et de confiance que de nouveau, le coup est porté par l'engeance. S'ils croient que nous pleurerons sur les quelques écus qu'ils emportent avec eux, ils se trompent. Laval est débarrassée, Laval va se relever.  Lavalois, Lavaloises, en ce jour noir où encore une fois on tente de vous assommer, montrez que jamais vous ne vous courberez. Nous, Coleen de Colmarker, Régent du Maine, ainsi que notre conseil, nous déclarons, Hervald* et Elena Flemming-Saltzman** ennemis du Maine. Que leurs noms soient, à l'avenir, synonyme de honte et de mépris. Que l'opprobre soit jetée sur eux. Fiers de leurs coups bas, qu'ils sachent qu'on ne devient pas riche de quelques deniers, mais bien par l'honnêteté et le don de soi.Laval sera repris, et Laval sera aidé. Nous nous engageons à ce que le marché ne souffre pas et que chacun puisse trouver à manger comme il se doit. Après reprise de la ville, et bilan de ce qu'il y reste, nous prendrons les mesures qui s'imposent pour redresser la situation et que cesse la souffrance de ceux qui subissent depuis bien trop longtemps.Mainois un jour, Mainois toujours !Fierté, Justice, Honneur


Fait au Palais des Comtes du Maine en date du 8 octobre de l'an de grâce 1462


Coleen de Colmarker,
Régent du Maine


*IG: Hervald06
**IG: Elena.





Citation :



Annonce Comtale


A tous ceux qui la présente liront ou se feront lire, salutations et paix.

Qu'il soit su de tous que le code de déontologie du Maine a été abrogé le 17 avril 1462 par la Comtesse Karyaan parce qu'il ne répondait plus au loys comtales. En effet son texte se référait au Coutumier, qui a lui même été remplacé il y a bien longtemps par un Codex.

Maître Aure de Rubis a prêté serment en tant que bâtonnier le 25 septembre 1462. Or,  le comte Cael Thas n'a remis en vigueur le code de déontologie que le 2 octobre. Cette prestation de serment n'est donc pas valable, le barreau du Maine étant à ce moment là totalement inexistant.

Nous engageons toutefois maître Aure de Rubis, s'il souhaite devenir bâtonnier du Maine, à se pencher sur la rédaction d'un nouveau code de déontologie, compatible avec les lois comtales. Nous lui proposons, ainsi qu'à ses confrères intéressés, de leur ouvrir  pour ce faire une salle de travail au Castel.

Coleen de Colmarker,
Régent du Maine


_________________


Dernière édition par Eloise de Lucas le Jeu 23 Oct - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloise de Lucas

avatar

Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 24/01/2014

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Sam 11 Oct - 20:31

Citation :





Annonce Comtale



A tous ceux qui la présente liront ou se feront lire,
Salutations et Paix.

Qu'il soit porté à la connaissance de tous qu'en ce neuvième jour du mois d'octobre 1462, Son Excellence Karyaan Le Verdier Lómàlas est nommée Chancelière du Maine.

Nous remercions chaleureusement Meiltreize de Neuville, Dame de la Gasneyrie, qui a occupé ce poste de longs mois, pour l'enthousiasme et la diplomatie dont elle a fait preuve dans l'exercice de ses fonctions.

Nous leur souhaitons à toutes deux le meilleur pour l'avenir.


Coleen de Colmarker
Régent du Maine



_________________

Citation :








Annonce Comtale


A tous ceux qui la présente liront ou se feront lire,
Salutations et Paix.


Nous avons le plaisir de vous annoncer qu'en ce neuvième jour du mois d'octobre 1462, la mairie de Laval est de nouveau dirigée par un maire honnête et soucieux des intérêts de ses habitants, en la personne de Maîtresse Marypole.  

Nous remercions par la présente celles et ceux qui se sont mobilisés en urgence pour participer à la reprise de la mairie cette nuit.

L'ancien maire, Hervald06, qui a pillé les caisses de sa mairie aidé par une certaine Elena Flemming-Saltzman, a demandé un procès public, ce que le Conseil lui a bien volontiers accordé. La justice se doit d'être équitable et transparente.

L'inventaire des maigres possessions de Laval ayant été fait, des marchandises de première nécessité ont été mises en vente sur le marché, et celui-ci sera approvisionné régulièrement, comme promis. En outre, le Conseil travaille à définir un moyen d'aider les habitants de cette belle ville, déjà durement éprouvés les semaines précédentes, à remonter la pente et retrouver un marché stable et des finances saines.

Toute bonne volonté sera accueillie avec gratitude.

Que le Très Haut veille sur le Maine et ses habitants.

Le Conseil du Maine

_________________


Dernière édition par Eloise de Lucas le Dim 12 Oct - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloise de Lucas

avatar

Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 24/01/2014

MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   Sam 11 Oct - 20:32

Citation :

De Nous, Coleen de Colmarker, Comte du Maine.
A vous, Lavalois, Lavaloise
A Vous, Peuple du Maine.



    Il nous a été rapporté un souci à venir pour la ville de Laval. En effet, monsieur Ricket, seul candidat à la mairie, aurait été mis en procès et reconnu coupable par le pôle judiciaire de notre prédécesseur et cela en date du 28 juillet 1462. Ci-joint, le jugement rendu par monsieur Hrolf, juge de l'époque:

Citation :
J'écoute avec intérêt je prends connaissance que le prévenu s'est absenté avec les gardes pour monter aux murailles défendre Laval lors de l’assaut des Fatum au péril de sa vie.

Je regarde l'assistance et je dis.

Mesdames Messieurs veuillez vous lever je vais rendre mon verdict.

Messire Ricket,
- Attendu qu'en ce 18 juillet 1462 vous avez clairement procédé à des achats massifs sur le marché de Laval contrevenant ainsi à l'arrêté municipal du 15 décembre 1461.

En ce 28 juillet 1462 je vous reconnais coupable d'escroquerie envers la commune de Laval.

Pour autant au vu des débats j'ai décidé de porter à votre crédit les faits suivants qui vous servent de circonstances atténuantes :

- Il est de notoriété publique que nous aidez grandement la commune de Laval par vos actions et dons. Je reconnais votre bonne foi lorsque vous affirmez ne pas avoir voulu nuire et ne pas vous en être rendu compte.

- Je porte à votre crédit votre action courageuse sur le fait de vous être battu sur les remparts de la cité pour avoir tenté de repousser l'envahisseur Fatum au péril de votre vie.

En conséquence de quoi je vous condamne symboliquement à une amende d'un écu.


Je frappe mon maillet sur le pupitre.

Affaire jugée !

Messire si ce jugement ne devait pas vous convenir vous avez la possibilité de le porter devant la cour d'appel du Royaume.


    En vertu des lois comtales et notamment de l'ordonnance comtale des critères d'éligibilité ci-jointe:

Citation :
Ordonnance Comtale: Critères d'éligibilité

L'éligibilité Mainoise se caractérise par sept points :

  • Le fait de posséder sa propriété principale en Maine depuis au moins 60 jours au jour des résultats. Il faut donc être recensé sur une liste de villageois considéré comme résidents dans l’une des communes du Maine.
  • Avoir durant ces deux mois, été présents sur le territoire Mainois durant au minimum 30 jours.
  • Ne pas avoir été condamné par un tribunal appartenant à une des provinces du Royaume de France, depuis 3 mois. Ne pas être en procès au sein du Comté.
  • Dans le cadre des élections Comtales, que l'un des membres d'une liste, dépose la dite liste en gargote au vue et au sus de tout un chacun. Cet alinéa ne concerne évidemment pas les élections municipales
  • Ne pas avoir démissionné du Conseil Comtal sans avoir respecté la procédure et sans avoir eu l'aval du Régnant en place.
  • Avoir reçu un avis favorable du Collège Nobiliaire quand à l'éligibilité de la liste. Toujours dans le cadre des élections Comtale
  • Toute personne se mettant dans une liste comtale renonce à son droit de se présenter à une élection municipale pour la période des élections comtales. Au jour du résultat des élections comtales, plus aucune personne présente sur les listes ne devra être maire ou être en lice pour des élections municipales. S'il est maire, que son mandat soit terminé et qu'il y ait des successeurs déclarés le jour des résultats des élections comtales.


Toutes infractions à au moins l'un de ces sept points, rendra la personne figurant sur une liste, inéligible.
Si malgré tout celle-ci ou ceux-ci s'entêtent et tentent de se faire élire, cela sera considéré comme un délit et ils seront passibles de poursuites pour Trouble à l'Ordre Public ou Trahison.


    Il apparait, dès lors que monsieur Ricket ne pourra être éligible qu'à partir du 29 octobre 1462. Cependant, il est seul candidat à la mairie de Laval et il reste quatre jours avant la fin des élections. Nous déplorons d'ailleurs de ne pas avoir été averti plus tôt, car la procédure voudrait que nous avertissions le Collège Nobiliaire du Maine afin de prendre conseil auprès des pairs du Maine.

    Nous nous permettons dès lors, dans l'urgence de la situation et après avoir consulté la présidente du Collège Nobiliaire, de déclarer ce qui suit :
    Il apparait lors de la lecture des archives de ce procès que plusieurs vices de procédures ont été mis en avant par certains conseillers. Notamment le fait qu'aucune médiation n'ait été proposé à ce monsieur avant que le procès ne soit lancé. Notamment sur le fait, également, que tous les arrêtés municipaux sur les prix maximum ont été abrogés sous le dernier mandat de Sa Grandeur Karyaan et que donc, celui du 15 décembre 1461, comportant la mention de limitation de vente en faisait partie, car il comportait les prix maximum.
    Que le dit achat massif est en fait un achat de 15 pains et 10 maïs. Nous considérons que le coté "massif" est excessif. Que nous sommes, ce jour, à J-4 avant la fin des élections municipales.
    Qu'aucun lavalois, anciens conseillers comtaux, municipaux, ou pas, qui sont venus nous prévenir de l'irrégularité de monsieur Ricket, n'a pris la responsabilité de s'engager lui-même pour assumer le mandat à sa place.

    C'est pourquoi, après avis et conseil de la présidente du Collège Nobiliaire, Sa Grandeur Vittoria Farnezze Nivellus de Sparte, puis ensuite auprès de Monseigneur Erraa de la Huchaudière, nous accordons une grâce comtale à monsieur Ricket, le rendant alors éligible à la mairie de Laval, l'Ordonnance Royale de Montargis, nous le permettant.

    Nous rappelons cependant à monsieur Ricket, que malgré cette grâce, nous resterons vigilants. Nous lui offrons notre confiance et la possibilité de se présenter, en le graciant. Cependant, cela n'efface pas la responsabilité de son acte de s'être présenté aux élections municipales de Laval sans prendre en compte les lois du Comté.

    De par son passif, repris lors du jugement, exprimé par le juge Hrolf lui-même - aide à la mairie et implication dans la défense de celle-ci - nous souhaitons lui offrir la possibilité de se racheter. Nous lui souhaitons un mandat serein et productif.

    Nous enjoignons chaque Lavalois et Lavaloise à se rapprocher de lui et l'aider pour le bien de la ville qui souffre depuis bien trop longtemps à présent.

    Que le calme revienne !


Fait au Palais des Comtes du Maine en date du 10 octobre de l'an de grâce 1462



Comte du Maine







Présidente du Collège Nobiliaire

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Annonces Comtales & Autres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Annonces Comtales & Autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'Islam rejoint les autres religions
» Xylographie, Sérigraphie et autres techniques d'impression.
» I. Autremonde, les autres planètes, et les Dragons et Démons
» un petit pas l'un vers l'autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Palais des Comtes du Maine :: Le coeur de la ville :: Accueil du Chateau-
Sauter vers: