Gouvernement du Comté du Maine (Jeu Les Royaumes Renaissants - Celsius Online)
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Vocker (trahison) le 29 mars 1459 [COUPABLE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sandrine76

avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Montmirail
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Vocker (trahison) le 29 mars 1459 [COUPABLE]   Sam 27 Avr - 12:09

Orwynn a écrit:
Accusé : Vocker

Plaignant : Le comté

Faits : Messire Vocker a renversé le Maire en place à Montmirail sans autorisation du Conseil Comtal.

Article/Décret enfreint

Citation :
« Chapitre IV - Article 11 - Article 11.4

Les accusations de trahison sont décidées par le Conseil, sauf dans les cadres définis par le Code Militaire.

* Toute personne cachant des informations ou altérant des informations concernant une menace contre le Maine sera accusée de trahison
* Toute personne se révoltant contre une mairie sans autorisation du Conseil sera accusé de trahison
* Toute personne incitant à la révolte, que ce soit contre le Château ou une mairie, sera accusée de trahison
* Toute personne qui par un acte ou des paroles nuit aux institutions mainoises ayant pour finalité l?affaiblissement du Comté du Maine et de ses composantes locales. »




Preuves :

http://www.degloriaregni.com/KAP/index.php?id_depeche=12725

Temoins :

Max_premier, Chef Maréchal de Montmirail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandrine76

avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Montmirail
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Vocker (trahison) le 29 mars 1459 [COUPABLE]   Sam 27 Avr - 12:10

Thorn a écrit:
Citation :
Procès à l'encontre de Vocker
En date du 29/03/1459
Ville des faits : Montmirail

Monsieur le Juge, Mesdames et Messieurs de la Cour,

Votre honneur, nous Ailvin Wolback, Procureur en ce tribunal, nous présentons devant vous, pour vous exposer le cas de Sieur Vocker

Sieur Vocker est accusé de trahison pour s'être révolté contre la Mairie de Montmirail, et ce sans autorisation du conseil comtal.

Sieur, vous êtes mis en accusation.

Vous avez enfreint :
« Chapitre IV - Article 11 - Article 11.4

Les accusations de trahison sont décidées par le Conseil, sauf dans les cadres définis par le Code Militaire.

* Toute personne cachant des informations ou altérant des informations concernant une menace contre le Maine sera accusée de trahison
* Toute personne se révoltant contre une mairie sans autorisation du Conseil sera accusé de trahison
* Toute personne incitant à la révolte, que ce soit contre le Château ou une mairie, sera accusée de trahison
* Toute personne qui par un acte ou des paroles nuit aux institutions mainoises ayant pour finalité l?affaiblissement du Comté du Maine et de ses composantes locales. »

Votre honneur, voici les éléments à charge, que nous déposons auprès de Vous :

http://www.degloriaregni.com/KAP/index.php?id_depeche=12725

Nous rappelons à l'accusé, qu'il peut faire appel à un avocat reconnu du Barreau Mainois en contactant Maitre Jason.

Nous appellerons à la barre comme témoin de l'accusation : Max_premier, Chef Maréchal de Montmirail

J'en ai fini, votre honneur,
Accusé nous vous écoutons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandrine76

avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Montmirail
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Vocker (trahison) le 29 mars 1459 [COUPABLE]   Sam 27 Avr - 12:10

Thorn a écrit:
Citation :
Vocker était accusé de trahison.

Le jugement a été rendu

Enoncé du verdict
Le prévenu a été reconnu coupable de trahison.
Le Juge sortit d'un long délibéré.

Greffier, à vos vélins et veuillez ne pas perdre une seule de mes paroles

Attaque et prise de la ville de Montmirail. En plus l'accusé ne se présente pas.

Nous n'avons pu prouver la complicité des ces partenaires non plus...

C'est facheux!

*Le juge se frotte le menton comparant les différentes preuves dont il dispose puis prend la parole a nouveau

Qu'il soit nôté, que moi Squalow Juge du Comté du Maine, déclare coupable des actes de trahison, Messire Vocker, avéré par plusieurs provinces déjà, bandit de grand chemin.
L'accusé se verra de payer, de la peine de 10 jours d'emprisonnement.

*Abat le marteau de la sentence

Gardes, faite rechercher l'accusé et jetez au fond de nos cachots




Le prévenu a été condamné à une peine de prison de 10 jours.
Acte d'accusation

Procès à l'encontre de Vocker
En date du 29/03/1459
Ville des faits : Montmirail

Monsieur le Juge, Mesdames et Messieurs de la Cour,

Votre honneur, nous Ailvin Wolback, Procureur en ce tribunal, nous présentons devant vous, pour vous exposer le cas de Sieur Vocker

Sieur Vocker est accusé de trahison pour s'être révolté contre la Mairie de Montmirail, et ce sans autorisation du conseil comtal.

Sieur, vous êtes mis en accusation.

Vous avez enfreint :
« Chapitre IV - Article 11 - Article 11.4

Les accusations de trahison sont décidées par le Conseil, sauf dans les cadres définis par le Code Militaire.

* Toute personne cachant des informations ou altérant des informations concernant une menace contre le Maine sera accusée de trahison
* Toute personne se révoltant contre une mairie sans autorisation du Conseil sera accusé de trahison
* Toute personne incitant à la révolte, que ce soit contre le Château ou une mairie, sera accusée de trahison
* Toute personne qui par un acte ou des paroles nuit aux institutions mainoises ayant pour finalité l?affaiblissement du Comté du Maine et de ses composantes locales. »

Votre honneur, voici les éléments à charge, que nous déposons auprès de Vous :

http://www.degloriaregni.com/KAP/index.php?id_depeche=12725

Nous rappelons à l'accusé, qu'il peut faire appel à un avocat reconnu du Barreau Mainois en contactant Maitre Jason.

Nous appellerons à la barre comme témoin de l'accusation : Max_premier, Chef Maréchal de Montmirail

J'en ai fini, votre honneur,
Accusé nous vous écoutons.
Première plaidoirie de la défense

La personne intéressée ne s'est pas manifestée.
Réquisitoire de l'accusation

L'accusé semble trouver inutile de se présenter en ce tribunal pour nous faire part de sa version des faits.
Et qui ne dit mot consent.

Votre Honneur,

Au vu des faits avérés,
Au vu de la non présence de l'accusé,
Au vu du témoigne limpide du chef des maréchaux,

Demandons une peine de 10 jours de prison.

J'en ai fini, votre honneur.
Dernière plaidoirie de la défense

Droit dans ses bottes, le regard fier et haut, parce qu'il n'a rien à se reprocher vraiment, il entre dans le tribunal pour répondre aux accusations.

Un salut au juge, un autre au procureur, parce qu'on n'est pas des sauvages, et il entame sa défense, que d'aucuns pourraient juger tardive.

Messires, dames, me voici enfin. Veuillez excuser le délai que j'ai mis pour revenir répondre à vos accusations, mais j'avais une chose très importante à faire, prévue depuis bien longtemps et à laquelle je ne souhaitais surtout pas me soustraire. Mon mariage. Et oui, voyez vous je me suis marié il y a quelques jours, et c'était pour moi bien plus important que quoi que ce soit d'autre. Non que ce procès ne le soit pas, n'allez pas déformer mes dires...

Donc me voici devant vous.
Que dire ?
Tout d'abord avant de mettre quelqu'un en accusation, et d'aligner les textes de coutumier ou autres, il faut se renseigner sur l'affaire. Ça me semble être un minimum.
Je suis effectivement entré dans la mairie de Montmirail par la force. Bien que celle ci m'ait été de bien peu d'utilité. Je parle de la force, pour ceux qui ne comprendraient pas.

En effet depuis plus d'une semaine nous étions en villégiature à Montmirail. Avec ma délicieuse épouse, nous avons des nuits très courtes et flânons ici ou là alors que le sommeil nous fuit. Il nous est apparu que la défense de Montmirail était plus que limite puisqu'un seul Milicien était en poste. M'est alors venu à l'esprit qu'il serait bon de montrer que la défense n'est pas un pôle négligeable dans la gestion d'un village. Et j'ai décidé d'entrer à la mairie.
Pourquoi ne pas faire un courrier et vous avertir de cette absence de défense ? Tout simplement parce qu'on m'aurait répondu de me mèler de mes affaires, puisque je n'étais pas résident Mainois.

Je suis entré à la mairie, et m'en suis laissé déloger par les habitants. J'aurais pu démissionner et laisser ainsi la mairie à l'abandon pendant une semaine sans gestion possible. Mais j'ai choisi de me faire déloger pour que les affaires du village puissent reprendre.
Rien n'a été volé, pas un meuble n'a été abimé, et je n'ai même pas utilisé les latrines du bâtiment. C'est pour vous dire si la trace de mon passage dans la mairie de montmirail est minime.

Je crois que ce procès est le procès de la vexation.
J'imagine, et je conçois très bien que se faire donner une leçon de gestion de la défense par quelqu'un d'étranger puisse froisser. Mais là n'était pas mon intention. J'ai démontré que Montmirail était une passoire, et que n'importe qui aurait pu entrer, avec des intentions bien moins honorables que les miennes.
Cette petite affichette sur le panneau de la mairie faisait aussi partie de mon projet. Les habitants effrayés comprendraient mieux alors ensuite qu'il aurait pu s'agit d'assaillants bien moins honnêtes que moi. Et insisteraient peut être davantage auprès de leur maire pour que la défense soit plus sérieusement prise en compte. La peur est un bon moteur pour la conscience.

La vexation est cependant je pense à l'origine de ce procès, et surtout de la peine que le procureur souhaite m'infliger.
Dix jours de prison pour quelqu'un qui vous a démontré qu'assurer la défense de votre village était une chose sérieuse me semble démesuré.
Dix jours de prison pour quelqu'un qui n'a pas profité d'un seul denier mainois, me semble tout aussi démesuré.
Dix jours de prison pour quelqu'un qui a durant la journée qu'il a passé au bureau du maire, permis au village de faire des bénéfices me semble tout à fait démesuré.
Il vous suffit pour ça de vous renseigner auprès de la personne qui a obtenu le poste de maire suite à la révolte des habitants.
L'honnêteté ne doit pas être à sens unique.

Ce sont les faits qu'il faut juger. Votre ressenti n'entre pas en ligne de compte si vous êtes de bons juges et procureurs. La vexation je peux la comprendre, mais les faits sont là. Ils sont les seuls à devoir être jugés.

Il vous appartient de juger en fonction de ceux ci. Et non de votre ressenti personnel.


L'accusation a appelé Max_premier à la barre

Voici son témoignage :
- Mesdames, Messieurs,

- Max_premier Chef Maréchal de Montmirail.

- J'ai fait mon tour de garde comme habituellement dans mon village le lundi 28 mars, il y avait quelques voyageurs étrangers mais apparemment tranquilles depuis quelques jours.

- Mais au petit matin du mardi 29 mars, je me suis aperçu que la mairie avait été fracturée et qu'un dénommé Vocker en avait pris le pouvoir à l'aide de ses compagnons de voyage. Il avait affiché ceci.

Max déplie un parchemin, pris sur la mairie et le montre à la cour :

[Message du maire Vocker
Habitants de montmirail, qu'on sait même pas comment vous vous appelez, et qu'en plus on s'en fout.


Qui sommes nous ?
On est de grands voyageurs, et comme tout le monde le sait, les voyages, ça paie pas. Ça eut payé mais ça n'paie plus.
Donc, histoire de nous nourrir, on se sert là où on peut trouver de quoi sustenter notre grande troupe de voyageurs.
On va être assez gentils pour ne pas voler le siège du bureau du maire. Mais croyez nous, rien que ça, on aurait pu bouffer pendant six mois.
Nous vous ferons un topo dans les plus brefs délais, et ensuite on reprendra notre route, parce que déjà tenir une semaine ici ça a été très dur, on va pas en plus se coltiner des jours pour votre bon plaisir.
Rien ne sera gaspillé, rien ne sera jeté, rien ne sera bradé. On emmène tout. On est assez nombreux pour porter tout ça.
Z'avez rien vu hein ? On est trop forts, et on rigolait bien tous les jours de voir que votre maire pensait qu'un milicien tout seul pourrait nous arrêter.
Va falloir penser à renforcer la défense. Trois miliciens de plus et un maréchal et on passait pas.

Nous tenons donc à remercier ici Mikita pour son accueil chaleureux, et la facilité avec laquelle elle nous a permis d'entrer dans la mairie. Nous la remercions aussi pour n'avoir rien mis en coffre fort et avoir tout laissé à portée de la première bande de brigands qui passait.

Le seul et unique milicien doit trainer quelque part dans les buissons qui bordent les murs de votre magnifique mairie. On n'est pas des tueurs hein, on l'a juste assommé. Suffit de lui balancer un seau de flotte et il se réveillera tranquillement

Bon allez c'est pas tout ça mais on a des caisses à vider, on va pas passer la journée à vous faire des parlotes.

Merci à tous pour votre accueil, mais on reviendra pas.

Les illuminés.]

- Je me suis mis en relation avec Orwynn notre prévôt qui déjà organisait la reprise de la mairie et je me suis associé à lui pour cela.

- Voilà, apparemment pas de violence particulière. Quant au coffre, je n'y avait pas accès donc je ne sais ce qui a été pris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vocker (trahison) le 29 mars 1459 [COUPABLE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vocker (trahison) le 29 mars 1459 [COUPABLE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Servan (Trahison) le 16 Mars 1459 [Coupable]
» [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]
» [Haute trahison] Jesus (22/09/1459) [coupable peine de mort]
» Traités coopération judiciaire Maine/Bourgogne - Mars 1459
» [Brigandage] Killijo_de_denere (10/04/1459) [COUPABLE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Palais des Comtes du Maine :: Cour de Justice :: Trahison :: U-Z-
Sauter vers: