Gouvernement du Comté du Maine (Jeu Les Royaumes Renaissants - Celsius Online)
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 leparrain (vente de bois) [JUG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nine.

avatar

Nombre de messages : 727
Localisation : Laval
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: leparrain (vente de bois) [JUG   Dim 28 Avr - 16:03

S'avançant de fort mauvaise humeur, Dame Fifou fit remarqué que Messire LeParrain n'en était pas à sa premiere accusation dans le domaine et qu'il connaissait déjà les lois en vigueur danss notre Comté. Elle prit tout de même la peine de lire l'acte d'accusation.



Le Procureur du Tribunal Fifounijoli agissant en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés accuse LeParrain du crime ci-après énuméré :

Escroquerie

Conformément aux lois en vigueur :

Art.1 : La vente de poissons et de bois sur le marché Lavallois est strictement interdite et sera reservee uniquement a la mairie.

Art.2 : Il est donc interdit à tous les marchands ambulants et autres personnes de vendre ces produits sans avoir au préalable eu l''autorisation de la mairie.

Art.3 : Des personnes de confiance pourront être mandatées par la mairie pour racheter sur le marché.

Art.4 : Toutes personnes contrevenant aux articles 1 et 2 sera automatiquement mis en procès pour escroquerie, la condamnation sera laissée a l’appréciation du juge.

Et au vu des preuves qui me sont données et que je présente à la Cour :

http://img103.imageshack.us/img103/1008/leparrainventedeboisfc6yr7.jpg

La parole est à l’accusé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nine.

avatar

Nombre de messages : 727
Localisation : Laval
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: leparrain (vente de bois) [JUG   Dim 28 Avr - 16:03

Messire LeParrain, mettons tout d’abord les choses au point il n’y a pas de mademoiselle qui vaille ici, ce sera Madame le procureur.

De plus même si je reconnais que vous avez un peu plus l'habitude que le commun des mortels qui traverse habituellement cette salle d'audience, je ne vois pas pourquoi vous auriez eu les honneurs d'un accueil particulier Notre Comtesse s’est déplacez soyez s’en déjà honorer...

J’ai très peu de temps et je suis vraiment navrez d’avoir à le perdre avec des personnes de votre genre. Vous vivez à Laval vous connaissez donc les lois en vigueur dans notre ville. Si comme vous le dites vous affectionner le surnom que notre Comtesse est pu vous attribuer, investissez vous dans votre ville d’une façon plus adéquate je serais ainsi solidaire de vos exploits et vous encouragerais avec plaisir. Cependant vendre du bois 0,70 ecus plus cher que ce qu’il y a habituellement ne me parait pas être un acte citoyen c’est pourquoi, je requiers à votre encontre une peine :

Pour Escroquerie : 1 jour de prison et 50 écus d’amende.

J’espère que vous ne m’affectionnerais pas autant que notre Comtesse et que nous nous reverrons en d’autres lieux plus propices au bénéfice de notre Comté. Sur ceux Messire je vous souhaite une bonne flambée et que je ne retrouve pas votre bois ou autres de vos produits sur notre marché sans autorisations.

Dame Fifou sourire aux lèvres salua Dame Caitline puis attendit le verdict.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nine.

avatar

Nombre de messages : 727
Localisation : Laval
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: leparrain (vente de bois) [JUG   Dim 28 Avr - 16:03

La défense a appelé Caitline à la barre

Voici son témoignage :
*"Caitline s’avança un sourire aux lèvres en regardant sieur Leparrain et fit un signe de tête afin de le saluer ainsi que dame Fifounijoli."*

Moi Caitline de la Clergerie Comtesse du Maine, fidèle Aristotélicienne, jure de dire la vérité, rien que la vérité.

Je crois sieur Leparrain que vous n’auriez pas dû m’appeler à la barre. En effet vous avez échappé à un autre procès pour avoir rendu gentiment la marchandise prise à un soldat, après que je vous l’ai demandé aimablement. J’ai cru, en effet, pendant un moment, que vous auriez enfin changé, que votre cœur et votre sens de l’honneur allait rester dans le droit chemin, mais malheureusement, je crois m’être fourvoyé, et j’ai trop espéré…dommage.

Je vous entends dire « être le sauveur de Laval en ayant mis du bois ». Mais voilà, je crains de devoir dire à la Cour que vous mentez !

En effet, cela fait une semaine voir plus que je suis mandatée par le Comté afin de mettre les denrées manquantes. Entre autre du pain, du fer, et du bois !

*"Caitline songea avec plaisir que la chatte venait de coincer la petite souris…Elle reprit donc :"*

Votre Honneur, il y a donc bien eu un manquement au décret municipal de Laval que vous citer dans votre acte d’accusation, concernant cette mise en vente de bois non autorisé. De plus, je vois que vous faites du bénéfice sur le dos des habitants, car le vendre à 5,50 écus n’est-ce pas un prix exagéré pour quelqu’un qui se dit être le sauveur ?

J’en ai fini Votre Honneur.

"*Caitline se leva et retourna s’asseoir sur un des bancs du fond de la salle afin de voir comment sieur Leparrain allait pouvoir s’en sortir et avec quelle pirouette il allait nous régaler… *"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nine.

avatar

Nombre de messages : 727
Localisation : Laval
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: leparrain (vente de bois) [JUG   Dim 28 Avr - 16:04

Dernière plaidoirie de la défense

Alors, Madame la procureure, je continue à clamer haut et fort mon innocence. Le prix, à votre avis exorbitant, n'est en fait qu'une protection supplémentaire pour ne pas que les bretons puissent le piller. Si madame la comtesse était bien mandatée par le comté, je crois qu'elle a dû avoir quelques contre-temps car le bois n'y était pas quand j'ai mis le mien en vente. Loin de moi l'idée d'insinuer que la comtesse est incompétante et je ne mets pas non plus en doute l'intégrité de sa parole.

Les Bretons sont venus piller notre bon marché. Dès le lendemain, voyant que la ville manque de bois et de farine, je mets une partie de mes réserves en vente pour pallier à cette pénurie et pour ne pas que les habitants en souffrent trop. J'avais quelques apréhension sur le retour des Bretons, j'ai donc mis ma marchandise à un prix supérieur à la moyenne pour que ceux qui en ont réellement besoin puissent s'en procurer et que si les bretons reviennent, ils n'aient pas l'idée de piller une denrée trop chère.

La sentence dont vous voulez m'affliger est à mon avis beaucoup trop sévère pour un homme n'ayant voulu que sauver son village. C'est même une insulte à la justice mainoise que je croyais clémente et compréhensive. Non, la Comptesse Caitline n'a pas trop espéré! Je me mets à la disposition de mon village et de mon comté selon mes propres moyens. Je me souviens que l'on m'a même rejeté de l'armée mainoise alors que je voulais aider ma patrie. Empêcher une pénurie est le seul moyen qu'il me reste pour me sentir utile et m'empêcher de retomber dans mon ancienne vie de hors-la-loi. Je réclame donc votre clémence honorable juge Hammett.

*LeParrain retourne à son banc en regardant la comtesse avec un grand sourire amical, très satisfait de sa plaidoirie.*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nine.

avatar

Nombre de messages : 727
Localisation : Laval
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: leparrain (vente de bois) [JUG   Dim 28 Avr - 16:04

Le jugement a été rendu

Enoncé du verdict
Le prévenu a été reconnu coupable de escroquerie.
Le juge hammett se lève alors de son auguste chaise, salue avec déférence madame la comtesse, adresse un léger hochement de tête à madame la procureure et réprime un léger rictus en regardant fixement l'accusé... Il dit de sa voix lente et monocorde :

En ce jour de grâce de l’an mille quatre cent cinquante cinq , troisième du mois d’avril, moi Henri-Hubert Hammett, juge du Maine, vais prononcer mon verdict

Accusé LeParrain, levez-vous, je vous prie.
Attendu que le sieur LeParrain s’est rendu coupable d’escroquerie en vendant du bois sur le marché lavallois sans autorisation offcielle
Attendu que le sieur LeParrain dit ne pas avoir su que ce bouclier était réservé à l’armée
Attendu que le sieur LeParrain est récidiviste
Attendu que l’accusé a su faire preuve d’un zest d’humour à la barre
Attendu que nul n’est censé ignorer la loy
Moi, Henri-Hubert Hammett, juge du Maine, déclare l’accusé, le sieur LeParrain coupable et le condamne à une amende de 50 écus.
Qu’Aristote vous bénisse et que notre Roy tout puissant vous guide vers le chemin de la rédemption !
Greffier faites entrer le prochain accusé.

Henri-Hubert Hammett, juge du Maine le 3 avril 1455

Le prévenu a été condamné à une amende de 50 écus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: leparrain (vente de bois) [JUG   

Revenir en haut Aller en bas
 
leparrain (vente de bois) [JUG
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Barabas (vente de bois) le 24/01/1456 [MED]
» [Mairie] Uzès: arrêtés municipaux en application
» Dalvadore (vente de bois) le 16/01/1456 [MED]
» Santiagoriccardo VS Alais - Escroquerie - Vente illégale de bois - Verdict rendu
» Lady_eden - Escroquerie - Vente illégale de bois à ALAIS (Verdict du 10 novembre 1460)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Palais des Comtes du Maine :: Cour de Justice :: K-O-
Sauter vers: